Disparition du grand compositeur de musiques de films John Barry

Le célèbre compositeur anglais John Barry est décédé le 30 janvier 2011. Cet artiste incontournable du milieu de la musique de film qui avait notamment composé le légendaire thème de James Bond, nous a quitté à l'âge de 77 ans.

John Barry, universellement reconnu pour ses éternelles compositions, a reçu cinq Oscars au cours de sa longue carrière d'un demi-siècle. Il décrocha deux récompenses pour Born Free (1967), puis pour The Lion in Winter (1969), Out of Africa (1986) et Dance avec les loups (1991).

Il restera également dans la mémoire populaire comme un compositeur prolifique, avec la série des James Bond, dont il composa 11 des premières bandes-originales, de James Bond 007 contre Dr. No (1962) à Tuer n'est pas jouer (1987). John Barry, n'est pas le compositeur des premières notes du fameux "James Bond Theme", mais on lui doit quelques uns des plus beaux génériques de cette série cinématographique d'espionnage tels que You Only Live Twice (chanté par Nancy Sinatra en 1967), Diamonds are Forever (chanté par Shirley Bassey en 1971), All Time High (chanté par Rita Coolidge en 1983), A View to Kill (chanté par Duran Duran en 1985) ou encore The Living Daylights (chanté par a-ha en 1987).

A noter tout de même, John Barry a eu l'occasion de faire quelques incursions dans la comédie musicale. Rencontrant un succès modéré, on lui doit cependant cinq œuvres.

Sa première collaboration, avec Trevor Peacock et Wolf Mankowitz, fut l'adaptation d'un roman, The Passion Flower Hotel. Recevant un mauvais accueil critique, la pièce fut jouée à peine 150 fois à Londres. C'est durant The Passion Flower Hotel que John Barry fit la connaissance d'une jeune actrice anglaise qui allait devenir sa seconde épouse : Jane Birkin.

Sa seconde tentative, avec Lolita My Love, ne fut pas plus couronnée de succès. Malgré une association avec le parolier Alan Jay Lerner (Brigadoon ; Gigi ; My Fair Lady), l'adaptation du roman Lolita de Vladimir Nabokov, n'eut même pas l'occasion d'ouvrir à Broadway.

Pour Billy, en 1974 dans le West End, John Barry obtient enfin une certaine reconnaissance de la part du public. Avec un livret de Dick Clement et Ian La Frenais, et des paroles de Don Black, ce musical conte les divagations d'un jeune croque-mort qui se voit en capitaine d'équipe de football ou en danseur de Broadway... Avec la présence du grand comédien-chanteur anglais Michael Crawford (Hello Dolly ; Phantom of the Opera), Billy est resté à l'affiche à Londres pour plus de 900 performances.

Toujours en collaboration avec Don Black aux lyrics, et avec un livret de Hugh Wheeler, John Barry compose ensuite la musique d'une très libre adaptation du Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry. The Little Prince and the Aviator doit cependant s'arrêter après seulement seize avant-premières...

Enfin, en 2004, une ultime collaboration avec Don Black voit le jour : Brighton Rock. Cette transposition d'un roman de Graham Green situe son action dans la station balnéaire anglaise de Brighton dans les années 1960 alors que nous suivons une jeune fille dans une sombre histoire de meurtre.

John Barry a succombé à une crise cardiaque le 30 janvier 2011 dans sa propriété d'Oyster Bay, dans l'état de New York aux États-Unis. Les obsèques seront privées mais une célébration en sa mémoire sera donnée au Royaume-Uni dans les jours qui viennent.

1 réponse

  1. Elfie
    John Barry est co-auteur de The Living Daylights avec Paul Waaktaar, et encore, il n'a pas fait grand chose dessus, la chanson était déjà prête quand il est arrivé.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.