La fréquentation de Broadway et du West End : quelles différences en 2009 ?

Le West End commence t-il à rattraper son retard sur Broadway ? Selon une étude de la Society of London Theater, le public britannique voit chaque année de plus en plus de spectacles. Le niveau des recettes tend également à la hausse, mais jusqu’à quel point ?

Une fréquentation en hausse régulière à Londres

Au regard de la fréquentation, 2009 restera une année exceptionnelle pour le West End. De plus en plus de spectateurs se rendent dans les théâtres londoniens, ce qui contribue à la hausse des recettes et au regain d’intérêt des producteurs pour la capitale anglaise. A ce titre, la Society of London Theatre vient de publier les résultats d’une étude afin de déterminer les tendances principales caractérisant les spectateurs du West End.

L’idée était de répondre aux (nombreuses) questions suivantes : quel est le profil des spectateurs du West End ? Qu’est-ce qui les motive à aller voir un musical ? D’où viennent-ils et comment choisissent-ils ce qu’ils veulent voir ? Par quel moyen réservent-ils leurs billets ? Quel est leur point de vue sur les frais de réservation, les équipements des théâtres ou encore sur les émissions de télé-casting ?

Un public moins diversifié à Broadway

Les chiffres indiquent qu’un habitué du West End est allé environ 6,4 fois par an au théâtre pour la saison 2008/2009, ce qui est particulièrement conséquent par rapport aux 4,2 fois d’un spectateur de Broadway. Cette différence est majoritairement liée à la tarification des billets, les prix étant bien plus abordables à Londres qu’aux Etats-Unis en raison des coûts de production plus bas au Royaume-Uni.

La répartition des âges des spectateurs est également plus équilibrée à Londres qu’à New York. Les jeunes, adultes et seniors fréquentent les théâtres londoniens autant les uns que les autres, probablement grâce à une habitude culturelle plus marquée chez les Britanniques que chez les Américains. 63% du public de Broadway a plus de 35 ans, 60% d’entre eux appartenant à la catégorie de 50 ans et plus.

La réussite des auditions télévisées : la clé du succès ?

Ces dernières années, le West End a également profité du succès des émissions de télé-casting comme I’d Do Anything, How do you solve a problem like Maria ? ou plus récemment Over The Rainbow. 47% des londoniens avouent ainsi préférer aller voir un spectacle dont ils auraient entendu parler à la télévision plutôt que le contraire. À Broadway, des auditions télévisées du même type avaient eu lieu pour Legally Blonde en 2006 et Grease en 2008, sans réel impact toutefois.

Internet semble être l’unique facteur commun entre le West End et Broadway puisque le pourcentage de spectateurs ayant acheté leurs billets sur internet est de plus de 40% dans les deux cas. La marge de progression est particulièrement édifiante du côté de nos voisins anglais puisque ce chiffre a grimpé de 17% en 2003 contre 48% aujourd’hui.

Le West End : nouveau N°1 des musicals ?

Le niveau des recettes n’est en revanche pas encore totalement comparable des deux côtés de l’Atlantique (toujours en raison du prix des billets) et ce, malgré une hausse remarquable à Londres en une seule année : en 2008, 13,9 millions de personnes se sont rendues dans un théâtre du West End pour des recettes de 717 M$ alors qu’en 2009, 14,3 millions de spectateurs en 2009 permettaient de générer 748 M$ de recettes. A titre comparatif, 943 M$ ont été récolté à Broadway pour seulement 12,15 millions de spectateurs lors de la saison 2008/2009.

Cela suffira t-il au West End pour détrôner Broadway dans l'esprit des fans de musicals ? Au regard du nombre de nouveautés proposées à Londres ces dernières années (Love Never Dies, Sister Act, ...) face à la recrudescence de revivals à Broadway, la question mérite d'être posée...

Source : Society of London Theatre

2 réponses

  1. Theumah
    Et dans cette étude ont-ils mesuré la part des étrangers qui viennent voir les show ?? Car dans mon entourage, de plus en plus de parisien vont à Londres en passant par la case West End.
  2. Stephany Kong
    <p>Bonne remarque Theumah, l'étude n'évoque malheureusement pas la part des étrangers (pas facilement mesurable, j'imagine ?) mais à ce niveau là je pense - et c'est mon avis personnel - que Broadway attire pour le moment beaucoup plus de touristes que le West End.</p><p>Voir un spectacle musical à New York, c'est considéré comme un "must", alors que ceux qui se déplacent à Londres ne voient pas forcément cet aspect comme un incontournable.</p><p>Après, forcément, pour ceux qui adorent le genre, c'est sûr que c'est plus facile d'aller faire un saut de l'autre côté de la Manche que de l'autre côté de l'Atlantique...</p>

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.