Compte-rendu : Au coeur d’une lecture de “Wicked” en version française

Wicked à Paris, on en rêve tous. La comédie musicale de Stephen Schwartz mobilise toutes les ferveurs depuis sa création en 2003 et a réuni, le temps d'une lecture, un panel d'artistes à la fois passionnés et déterminés. Reportage au coeur des coulisses de cet événement !

À l'origine de ce projet, il y a un homme, Maxime Richelme. Mais surtout, une petite fille âgée de 12 ans qui un beau jour après avoir vu Wicked a interpellé son père  : "Dis Papa, pourquoi tu ne traduis pas ce spectacle ?". 

À la rencontre des décideurs de Stage Entertainment 

C'est là que tout a véritablement commencé pour Maxime Richelme, lui qui à l'époque avait déjà eu l'occasion d'adapter des livrets et chansons pour les spectacles Disney On Ice et Disney Live. Il dit "s'être pris une claque" en découvrant Wicked avec émerveillement. Il s'est attaqué d'une traite à l'adaptation de deux chansons du spectacle ("Popular" et "I'm a sentimental man") et a eu l'occasion de se faufiler dans les coulisses de Wicked pour rencontrer les artistes, visiter les loges et les coulisses à Londres

·      Il a pris son courage à deux mains avec son projet d'adaptation française et est allé à la rencontre du Directeur de Stage Entertainment aux Pays-Bas, Joop van den Ende. C'est alors qu'on lui a répondu honnêtement : l'option de faire venir le spectacle en France n'est même pas envisagée dans la mesure où l'univers du Magicien d'Oz (dont est inspiré le spectacle) est insuffisamment ancré dans la culture française. En tout cas pas assez à leur goût pour attirer le public et rentabiliser le coût d'une production de Wicked, qui s'élèverait à plusieurs millions de dollars.

Pourquoi se lancer dans une lecture maintenant ?

Suite à l'enregistrement de maquettes (avec notamment Laurent Bán et Léovanie Raud) qui ont créé le buzz en 2014, Maxime a mis le projet de côté quelques temps avant d'y revenir en force ces dernières semaines. Il a su bien s'entourer avec notamment l'appui de Christopher Lopez (Dirty Dancing ; Hit Parade) qui est à l'initiative de l'enregistrement d'un clip de Wicked via l'intermédiaire de Kryzensha, une association de comédie musicale située dans la région parisienne.

wicked002

Maxime Richelme et Christopher Lopez

Suite à de nombreux échanges entre eux pour relancer le projet, ils se sont donné pour ambition commune d'organiser a minima une lecture, ce qui n'avait jamais été fait auparavant. Or, comme l'a précisé son auteur le jour de l'événement, "ce texte a besoin de vivre !". Et, qui sait, il pourra peut être aussi faire l'objet d'une utilisation au cinéma lors de l'arrivée en France du film Wicked d'Universal Studios en 2019 ? En attendant, place à la lecture du musical qui a pu être organisée dans les locaux du Studio International Vanina Mareschal grâce à Sophie Delmas, fraîchement nommée Directrice de l'école.

wicked005

Tout était prévu, y compris les stabilos (rose pour Ginda, vert pour Elphaba)

Une distribution de lecture plutôt bien trouvée  

Le tour de force de cette lecture est d'avoir su réunir (en un temps record) une distribution qui correspond selon nous plutôt bien à l'idée qu'on a des personnages de Wicked. Ce qui marque instantanément, c'est la jeunesse des artistes (beaucoup ont moins de 30 ans !) et c'est sans doute ce qui fait que l'alchimie a fonctionné si bien. Wicked raconte l'histoire de jeunes gens qui démarrent leur apprentissage à l'Université de Shiz et c'est avec bonheur et curiosité que nous avons pu observer de jeunes talents lire cette adaptation qui mérite de vivre avec son temps et son public. 

wicked001

Debrief à l'entracte avec Sophie Faguin, Vincent Gilliéron et Bastien Jacquemart

wicked007

Marie Glorieux, Vincent Gilliéron, Thomas Langlet, Marine Llado et Sophie Faguin


En premier lieu Sophie Faguin (Mickey et le Magicien ; In Short), que nous suivons attentivement depuis qu'elle est diplômée du Studio International de Vanina Mareschal, a clairement démontré au cours de cette lecture qu'elle a toutes les cartes en mains pour assumer le rôle d'Elphaba. Pourtant réputé comme l'un des rôles les plus difficiles (et donc l'un des plus enviables !), Sophie Faguin semble avoir compris les sentiments mitigés du personnage, qui évolue au cours du spectacle d'une jeune fille cynique, protectrice et attentive au regard des autres, à une sorcière qui prend conscience de son pouvoir et assume de plus en plus ses opinions. Vocalement, le potentiel semble là pour tenir le rôle mais il nous faudra en voir plus pour véritablement nous faire un avis vu qu'il s'agissait ici avant tout d'une lecture du texte et non des chansons.

Sophie Faguin (Elphaba) et Charlotte Hervieux (Glinda), plus complices que jamais !

Sophie Faguin (Elphaba) et Charlotte Hervieux (Glinda), plus complices que jamais !

Il en est de même pour Charlotte Hervieux (Shrek ; Raiponce et le Prince Aventurier) qui semble avoir saisi l'essence du personnage de Glinda, à la fois pétillante, snob, tenace et en mal d'amour. Son alchimie avec Bastien Jacquemart (Le Fantôme de l'Opéra) - Fiyero - et Sophie Faguin est sans doute l'autre clé de réussite de la lecture : à la fois drôles, audacieux et authentiques, ils sont parvenus en moins de 2 heures à nous convaincre que Wicked à Paris peut être une vraie bonne idée.

wicked011

Au vu des sourires, même les observateurs du Studio International sont captivés par le jeune trio !

À leurs côtés, Thomas Langlet (Dirty Dancing) semble né pour jouer le rôle de Boq, tout comme la Mme Morrible du jour, Sophie Delmas (Mamma Mia!), qui faisait rire aux éclats la salle à chacune de ses interventions. Et pourtant, elle disait avoir découvert le texte dans le train la veille seulement. Prometteur, même si rien ne garantit que ce sont ces artistes là que nous verrons sur scène un jour dans Wicked !

Sophie Delmas a joué la folie de Mme Morrible à fond, comme demandé par Maxime Richelme

Sophie Delmas a joué la folie de Mme Morrible à fond, comme demandé par Maxime Richelme en début de séance

Pourquoi pas désormais viser l'organisation d'un showcase ?

Et maintenant ? Une première jolie étape vient d'être franchie avec l'organisation de cette lecture qui a permis de "tester" en conditions réelles les textes de l'adaptation de Maxime Richelme. Force est de constater qu'elle tient très bien la route, sous réserve de retravailler certaines chansons ("No Good Deed" ; "Dancing Through Life"...) et de reformuler des expressions ou tournures de phrases qui n'ont pas toujours fonctionné ou ne trouveraient selon nous pas écho auprès du public d'aujourd'hui.

wicked010

C'est l'heure des remerciements... et du debrief final !

Une fois le texte révisé, il serait bienvenu de viser l'organisation d'une deuxième lecture (voire un showcase, un concert de chansons ?) et de donner le temps aux artistes retenus de travailler plus en profondeur leurs rôles et chansons, à l'aide d'une direction d'acteurs. C'est le challenge qui attend maintenant Maxime Richelme, Christopher Lopez et toute son équipe : pouvoir exposer leur travail à un public bien plus vaste et sans doute plus critique. C'est le pari à prendre pour convaincre des investisseurs de monter un jour Wicked en France. Et c'est tout le mal qu'on leur souhaite !


wickedWicked
Un musical de Stephen Schwartz (paroles et musique) et Winnie Holzman (livret)

Lecture d'une version française de Maxime Richelme le 10/10/16 au Studio International Vanina Mareschal, organisée avec Christopher Lopez

Avec : Sophie Faguin (Elphaba), Charlotte Hervieux (Glinda), Bastien Jacquemart (Fiyero), Sophie Delmas (Mme Morrible), David Eguren (Le Magicien), Marine Llado (Nessarose), Thomas Langlet (Boq), Vincent Gilliéron (Dr Dillamond), Marie Glorieux (Ensemble féminin) et Nicolas Soulié (Ensemble masculin).

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.