Critique: “Mamma Mia!” de retour au Théâtre St-Denis de Montréal pour les fêtes

Après avoir fait danser les Québécois l'été dernier sur les tubes d'ABBA, la comédie musicale Mamma Mia!, mise en scène par Serge Postigo, revient réchauffer les Montréalais ce mois-ci pour le temps des fêtes. L'occasion parfaite pour redécouvrir ce spectacle culte en français et se mettre dans une ambiance festive !

Mamma Mia! en français

Au mois de juin dernier, l'adaptation québécoise de Mamma Mia! commençait ses représentations au Théâtre St-Denis et le public friand d'ABBA avait le plaisir de redécouvrir les grands succès de leur groupe fétiche dans leur langue originale. Coup de théâtre après trois semaines : les détenteurs des droits de la comédie musicale exigeaient que les chansons soient traduites dans la même langue que les dialogues. 

Si Serge Postigo avait prévu le coup en ayant déjà traduit les chansons en français, les artistes ont dû apprendre en une seule après-midi la nouvelle version. Ils étaient en effet attendus sur scène le soir même où la décision a été rendue. À l'exception des trois chansons du rappel ("Mamma Mia", "Dancing Queen" et "Waterloo"), tous les tubes d'ABBA chantés dans le spectacle le sont donc désormais en français. 

Une traduction habile

Les puristes ont sûrement été déçus, considérant comme un sacrilège de travestir ainsi l'œuvre du célèbre groupe suédois. D'ailleurs, comment faire pour traduire des paroles si connues sans briser le rythme de la musique ? Cela aurait pu tourner au fiasco si Serge Postigo ne s'en était pas chargé.

À l'image de l'habile traduction de Mary Poppins qu'il nous a livrée en 2016, le prolifique metteur en scène québécois a su choisir les mots justes et fluides pour chaque chanson. Différente du spectacle français, sa traduction frappe dans le mille, faisant même parfois oublier la version originale. Par exemple, "I Have a Dream" devient "Un rêve en Moi", "The Winner Takes It All" a été rebaptisé "Le vainqueur à tout prix" et "Slipping Through My Fingers", "Comme l'eau elle glisse entre mes doigts".

Si cette traduction est efficace la plupart du temps, elle n'arrive pas toujours à rester aussi puissante que la version originale. Rien à voir avec sa qualité : certaines expressions fonctionnent tout simplement mieux en anglais, comme "Take a Chance on Me" qui devient "Mets ton cœur sur moi". Du coup, certains passages du spectacle qui tiraient leur force du texte original tombent un peu à plat dans cette nouvelle version. Le tout reste cependant harmonieux et finalement beaucoup plus cohérent avec les chansons et les dialogues à présent dans la même langue.

Un spectacle toujours aussi flamboyant

Que ce soit pour les costumes, éclairages, décors et chorégraphies que pour l'excellente distribution composée de danseurs et d'artistes pluridisciplinaires, cette production de Mamma Mia! (lire notre précédente critique) reste de très haut niveau. L'humour mordant fonctionne toujours autant, le rythme est soutenu et les performances sont solides. 

Quelle belle idée de présenter à nouveau ce spectacle pétillant pour le temps des fêtes ! Une comédie musicale dont on ne se lasse pas et qui est parfaitement adaptée pour la saison.

Crédit photo : Laurence Labat

Mamma Mia! Serge Postigo Montréal


Mamma Mia! de Benny Anderson & Bjorn Ulvaeus (paroles et musiques), Catherine Johnson (livret), avec des chansons de Stig Anderson, concept original de Judy Craymer

Du 14 au 29 décembre 2019

Au Théâtre St-Denis de Montréal
1594 Rue Saint-Denis, Montréal, QC H2X 3K2, Canada

Mise en scène, traduction et adaptation : Serge Postigo ; Chorégraphies : Steve Bolton ; Direction musicale : Guillaume St-Laurent ; Direction vocale : Estelle Esse.

Avec : Joëlle Lanctôt, Romane Denis, Karine Baily, Sharon James, Carol-Anne Vézina, Christian Laporte, Eloi Archambaudoin, Emilio Brown, Estelle Esse, Frayne McCarthy, Frédérique Brunet, Gabriel Favreau, Guillaume Borys, Hubert Proulx, James Dhaïti, Joanie Guérin,  Jose Flores, Juliette Diodati, Karina Armutlu, Kathline Gréco, Laurence Champagne, Laurie Blanchette, Lorena Liebman, Megan Brydon, Mike Melino, Natalie Byrns, Sunny Boisvert, Tommy Tremblay, Valérie Le Maire et Yannick Moisan.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.