Critique : “La légende du Roi Arthur” au Palais des Congrès et en tournée

Tout juste 10 jours après la toute première représentation du spectacle, nous nous sommes rendus au Palais des Congrès pour découvrir La Légende du Roi Arthur. Ce nouveau spectacle musical est le dernier né de l'équipe créative de 1789, les Amants de la Bastille (avec Dove Attia à la production et Guiliano Peparini à la mise en scène) que nous avions su apprécier à sa juste valeur. Notre avis est en revanche ici plus mitigé.

Un départ sur de bonnes bases

Les ingrédients étaient tous réunis pour nous offrir du grand spectacle. Un thème médieval et une romance légendaire, des instrumentaux grandioses dignes de films de fantasy, une salle bien remplie...oui, il y avait de quoi se réjouir à voir ce spectacle, quoiqu'en disent les détracteurs de Dove Attia et consorts.
C'est connu : nous pouvons être très durs avec les "spectacles musicaux à la française" qui oublient de servir au public un vrai fil narratif et qui ne peuvent s'empêcher d'enchaîner les tubes de variétés déconnectés de l'histoire et surtout des personnages. Après plusieurs années de grand désespoir, nous avions fini par trouver la lumière et l'espoir avec 1789, les Amants de la Bastille grâce à une mise en scène assez hallucinante, une attention à l'histoire plus approfondie et des tableaux mémorables dont on se souvient aujourd'hui encore. A ce titre, La Légende du Roi Arthur reprend ce qui a plutôt bien fonctionné sur 1789, les Amants de la Bastille tout en cherchant à innover et à faire évoluer les codes du genre.

L'ouverture avec Merlin l'Enchanteur (David Alexis, qui nous impressionne toujours autant par sa qualité d'élocution !) en est la parfaite illustration. Ce croisement entre scène de film, de théâtre et de spectacle de magie ne ressemble pas à ce que nous avons pu voir ailleurs. C'est tout autant le cas des multiples utilisations d'écrans, de projections d'images sur les décors et jeux de lumières qui nous ont étonnés et emerveillés plus d'une fois, comme la scène de supplications du peuple de Camelot.
Côté jeu d'artistes, nous avons été agréablement surpris par Florent Mothe. Il a su parfaitement véhiculer ses émotions, en particulier le sentiment de déchirement de son personnage Arthur au moment de choisir entre amour et justice avec son interprétation du titre "Auprès d'un autre". 

Il faut dire que le livret, pour une fois, laisse un peu plus de temps aux artistes pour développer leurs personnages. L'équilibre entre temps joué et temps chanté est ici plus évident (à l'inverse, souvenez-vous de Robin des Bois, avec 2 mots prononcés pour 10 chansons !). A notre grande surprise, cela a même laissé la place à un très joli moment a cappella entre Camille Lou (Guenièvre) et Charlie Boisseau (Lancelot) entrecoupé de passages joués, alternance qu'on a davantage l'habitude de voir dans des comédies musicales de Broadway et du West End que dans les spectacles musicaux du Palais des Congrès ou Palais des Sports.

Il a manqué "quelque chose de magique" 

Cela étant dit, ne nous enflammons pas, nous parlons ici de quelques minutes réussies pour plus de 2 heures de spectacle décevantes. Car oui, au final, nous sommes sortis du Palais des Congrès avec un sentiment de déception et surtout d'inachevé. Dans son ensemble, La Légende du Roi Arthur est un spectacle qui "se regarde" mais qui comporte trop de défauts pour ne pas qu'on l'oublie aussitôt. Il n'y a pas de quoi s'attacher aux personnages (hormis Arthur) malgré leurs multiples solos ou duos. Que ce soit l'indécise Guenièvre, le Lancelot transparent, l'inutile Méléagant ou la tête-à-claques Morgane... Ils ont beau se démener, leurs chansons s'accumulent sans qu'on parvienne à s'y intéresser, si bien que notre regard a fini par être davantage attiré par les décors, danseurs ou musiciens qu'aux artistes principaux, pourtant tous très bons chanteurs.
 
Difficile malgré tout de trouver les raisons de cette "platitude". S'agit-il de la qualité des chansons, au côté très R'n'B ? De la mise en scène orientée "concert" plutôt que "spectacle théâtral" ? De la diction douteuse de certains artistes ou des paroles rendues inaudibles par le son du Palais des Congrès ? Des chorégraphies redondantes ou des danses en ligne après 2 heures pleines de danse contemporaine ? Des personnages secondaires dispensables comme le rigolo de service (il va falloir arrêter d'en mettre un systématiquement dans ce type de spectacles !) ou inexploités comme Merlin, Gauvain et les autres Chevaliers de la Table Ronde ? De la chanson "Wake Up" qui devient un moment "WTF" (on vous laisse le soin de chercher sur Google si vous ne savez pas ce que c'est) ? Du rappel attachant ("Promis, c'est juré") mais loin d'être entraînant et excitant pour le public ? 
 
C'est sans doute un mélange de tout ces éléments qui a fini par gâcher La Légende du Roi Arthur. Car oui, c'est bien d'un terrible gâchis dont il s'agit. Le spectacle n'est pas si mauvais que ça, mais il est tout aussi loin d'être réussi, voire complètement raté pour le 2ème acte. Encore que, c'est bien dans le 1er acte que la chanson "Tu vas le payer (cher)" est interprétée par Zaho. Cette chanson symbolise à elle-seule ce que La Légende du Roi Arthur n'est pas parvenu à faire, à savoir trouver sa place dans la comédie musicale.

>> En vidéo : la bande-annonce du spectacle "La légende du Roi Arthur"



La Légende du Roi Arthur, de Dove Attia et François Chouquet

A partir du 17 septembre 2015 au Palais des Congrès 
2 Place de la Porte Maillot
75 017 Paris
 
Mise en scène : Giuliano Peparini
 
Avec : Florent Mothe (Arthur) ; Zaho (Morgane) ; Camille Lou (Guenièvre) ; Charlie Boisseau (Lancelot) ; Fabien Incardona (Méléagant) ; David Alexis (Merlin)    

 

63 réponses

  1. Anonyme
    Je constate que nous assistons à un nouveau concept...la critique de la critique...une critique est subjective et ne regarde que celui qui l'écrit...et cette critique est loin d'être méchante...au contraire elle est plutôt indulgente...je crois que vous n'avez jamais lu de critiques vraiment méchantes...certains journalistes sur des médias nationaux sont des spécialistes pour flinguer certaines productions sans aucune objectivité...j'ai assisté hier soir au spectacle...et je trouve personnellement cette critique tout à fait juste et même trop gentille...le spectacle est pour moi raté...pourquoi raté? parce que vu le battage médiatique, les moyens techniques, financiers, humains mis au service de ce spectacle ...cela aurait du être un feu d'artifice...et ce fut un feu de paille...pour preuve hier soir une salle pas vraiment pleine (et beaucoup d'invitations) et surtout un public qui somnole...et quand le rideau est tombé à la fin...pas d'applaudissement...c'était assez terrible...surtout pour les artistes sur scène qui courageusement se démènent pendant plus de 2h30 pour essayer de faire décoller ce gros navire qui s'enfonce...j'avais devant moi une petite fille qui était très excité au début d'être là...elle n'a pas tardé à aller dans les bras de son père pour dormir...beaucoup de gens sont partis à l'entracte...le public a souvent raison...alors chers "critiqueurs de critique" essayez d'être un peu plus tolérants avec d'autres opinions qui ne sont pas les vôtres...et n'oubliez pas...on ne peut pas plaire à tout le monde... et bravo Patrick Niedo pour votre post pédagogique...
  2. Anonyme
    Je comprend que l'on puisse ne pas aimer, et je ne compte pas répéter ce que les autres commentateurs ont dit. J'ai beaucoup apprécié le spectacle, les artistes, le developpement des personnages (sauf peut-etre la fin, je ne pensais pas que ca finirai comme ça, on a une impression d'inachevé. Oui, Arthur pardonne a Guenièvre et Lancelot, mais ensuite ??) Petite précision sur la chanson Wake Up : cette scène "WTF" est censé représenter la déchéance d'une Chevalier. Dans la Légende, Lancelot doit subir une série d'epreuves pour sauver Guenièvre, dont l'une est de monter sur une charette et être trainé devant tout le village, signe de déshonneur pour un Chevalier. Si Lancelot (Charlie Boisseau) parait perdu ou faible dans cette scène, c'est volontaire !! Moi aussi cela m'a surpris au départ, il suffit de se renseigner un minimum pour comprendre. Pour votre reflexion sur les danses en ligne après 2h de danse contemporaine : un peu de danse celtique, ca s'apprécie dans un tel spectacle, non ? Personnellement, je n'attendais que ca...
  3. Anonyme
    Eh oui, je partage totalement votre avis. Dire que j'ai fait 800 bornes AR pour voir ce spectacle tout encore interpellé par la qualité de 1789.... helas, pas de bis repetita. le son du palais des congrés est tres mauvais mais cela n'explique pas tout. A quoi sert Meleagant.... ou est passé Mordred.... Bref, l'histoire elle meme n'a que peu d'intéret et se resume à ce que m'a dit ma fille : "finalement c'est une histoire de cul au moyen age".... j'attendais plus que cela moi aussi et le roi arthur avec une voix de fausset, ça fait mal.
  4. Anonyme
    J'ai vu le spectacle samedi 31 octobre et quelle déception! Les chanteurs et chanteuses ne sont pas à la hauteur mise à part l'interprète de merlin hélas il ne chante qu'une chanson. La salle du palais des congrès n'est pas adaptée à une comédie musicale, le son était horrible, pas d'orchestration mais une bande son. L'adaptation est très éloignée de la légende du roi Arthur, dommage . Quelque joli tableau, le spectacle est à peine sauvé par la prestation des danseurs et danseuses. J'ai eu du mal à resté jusqu'au bout et vu le prix des places 85 euros je suis ressorti très déçue. sophie
  5. Anonyme
    J'ai vu le spectacle et min dieu que c'est nul! Tout absolument tout est raté! Les danses la.mise en scène les chansons (un seul single pas vraiment terrible et ultra commercial) les chanteurs (sérieux zaho o_O) les danses Bon ok la vidéo playstation est sympa au début y manquait le générique de GOT et c'était bon. Sinon il y a rien merci d'avoir levé le voile sur cette catastrophe qui est se spectacle. La première critique négative que je lis. Je crois que Dove doit payer les critiques pour qu'elles ne crachent pas sur sa dobe. Une preuve à la fnac avec l'achat du cd vous avez 10€ de remise sur deux places! Je crois que toute est dit
  6. Anonyme
    Vous avait quoi dans les oreilles de la merde car Fabien a une voix unique au monde et dire qui est inutile est COMPLETEMENT debile car quand il chante on resté scotché sur son fauteuil qu'elle critique de merde salut les naze moi aussi je peut être méchant et donne de la méchanceté gratuite car ce que vous avait fait avec votre critique bidon
  7. Anonyme
    Bonjour, je suis un simple spectateur et je voulais simplement dire que j'ai adoré le spectacle qui m'a fait passer une excellente soirée il y a sans doute des choses à améliorer tout n'est peut être pas parfait et alors le but est atteint j'ai passer un très bon moment, le spectacle m'a transporté et j'en garde un excellent souvenir. Bravo la troupe et Dove Atia.
  8. Anonyme
    Vu le spectacle hier soir à Lille : très décevant. Certes le son dans la salle est horrible mais est-il besoin d'un niveau sonore si élevé qui assourdit? J'ai eu l'impression que les chanteurs hurlaient en permanence! Pour le reste, j'ai trouvé l'histoire assez décousue et les interprètes vraiment pas à la hauteur. C'est surjoué et mièvre. Les danseurs sont de qualité mais les chorégraphies un peu ridicules. Je n'ai pas aimé les costumes qui m'ont semblé plutôt des déguisements. Je n'avais qu'une hâte : que ça se termine. Heureusement il n'y a pas eu de rappel, ouf! Le public a applaudi mais sans enthousiasme.
  9. Anonyme
    Vu le spectacle hier soir à Lille : très décevant. Certes le son dans la salle est horrible mais est-il besoin d'un niveau sonore si élevé qui assourdit? J'ai eu l'impression que les chanteurs hurlaient en permanence! Pour le reste, j'ai trouvé l'histoire assez décousue et les interprètes vraiment pas à la hauteur. C'est surjoué et mièvre. Les danseurs sont de qualité mais les chorégraphies un peu ridicules. Je n'ai pas aimé les costumes qui m'ont semblé plutôt des déguisements. Je n'avais qu'une hâte : que ça se termine. Heureusement il n'y a pas eu de rappel, ouf! Le public a applaudi mais sans enthousiasme.
  10. Anonyme
    A la limite de la douleur, début de mal de tête, je quitte la salle après 45 minutes. Je tiens à mes oreilles! 100 dB sur mon application iphone! En plus, je n'accroche pas.
  11. Anonyme
    A la limite de la douleur, début de mal de tête, je quitte la salle après 45 minutes. Je tiens à mes oreilles! 100 dB sur mon application iphone! En plus, je n'accroche pas.
  12. Anonyme
    J'y étais hier soir, au Palais des Congrès à Paris. Je suis assez d'accord avec cet article, n'en déplaise aux fans. Pour avoir vu plusieurs comédies musicales (Le Roi Soleil, Cléopâtre, Mozart l'Opéra Rock) j'ai passé un bon moment mais il manque vraiment "quelque chose de magique". J'ai mis du temps à me plonger dans le spectacle et je n'ai pas été transportée comme les deux premières comédies que j'ai citées en exemples. Il y a peut-être moins d'originalité dans les chorégraphies et la mise en scène des différents tableaux. J'ai néanmoins bien aimé : A nos voeux sacrés et Si je te promets. J'ai également trouvé les personnages moins attachants. Complètement d'accord avec le personnage "rigolo" c'est du déjà vu et il est moins abouti que dans d'autres comédies musicales. Sinon, les chanteurs sont très bons, rien à dire de ce point de vu là. Donc pour conclure, on passe un moment mais il manque quelques ingrédients pour créer une réelle alchimie avec le public.
  13. Anonyme
    Des chants modernes aux sonorités médiévales et superbement interprétés, de très beaux costumes et décors, de l'humour, des danseurs incroyables, que demander de plus!? Au niveau des artistes, j'ai eu deux coups de coeur: une fabuleuse interprétation de Méléagant par Fabien Incardona, et le Cerf joué par un danseur unijambiste. Les seuls bémols sont pour moi la bande son derrière les chanteurs, et la perruque de Merlin: on dirait un rockeur blond aux cheveux longs!
  14. Anonyme
    Je viens également d'assister au spectacle et j'aurais mieux fait de lire l'article avant d'acheter mon billet. Je ne peux malheureusement que confirmer ce qui est dit dedans, une belle histoire qui cependant a un goût d'inachevée, les decors sont pour la majorité sombres et ternes. On s'ennuie presque, des personnages qui n'arrivent pas a être attachant, des musiques qui ne sont pas très stimulantes à part 2 ou 3. On décroche facilement de l'histoire. Il faut néanmoins souligner de belles prouesses techniques et physiques ( danses,chants) on sent que tout le monde se donne à fond mais il n'y a pas eu cette étincelle magique qui m'avais transporté dans les précédentes comédies de Dove Attia. Serait-ce celle de trop ?
  15. Anonyme
    J'ai vu le spectacle hier (à Lyon) soir avec mon mari je ne peux que partager cet opinion. les décors sont beaux, les chanteurs doués quoiqu'on ne comprends pas toutes les paroles, surtout qu'on voit de très loin le playback :( les blagues sont lourdes et bien sur la troupe n'a pas tenue sa promesse de nous rencontrer malgré nos invitation en backstage, ce que je trouve inadmissible. Pour continuer, le son est extrêmement fort, comment profiter ? Bref un manque de professionnalisme évident et un spectacle décevant pour moi.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.