“The Woman in White” d’Andrew Lloyd Webber revient dans le West End

La comédie musicale The Woman in White sera à l'affiche du Charing Cross Theatre dès le 20 novembre prochain pour une durée limitée de 12 semaines. Cette oeuvre créée en 2004 avait pourtant connu un succès mitigé.

Il s'agira du premier revival de The Woman in White dans le West End, avec une toute nouvelle mise en scène de Thom Southerland qui a fait des merveilles avec les récentes productions de Titanic, Grey Gardens et Grand Hotel au Charing Cross Theatre. Il a rapidement eu carte blanche du compositeur Andrew Lloyd Webber (The Phantom of the Opera ; Sunset Boulevard) pour s'attacher les services de son équipe créative habituelle et travailler sur cette version réécrite par les auteurs originaux (livret, paroles et musiques) afin de "régler" les défauts du spectacle original de 2004.

Adapté d'un roman de Wilkie Collins, The Woman in White raconte l'histoire de Walter Hartright, changé à jamais après une rencontre fortuite avec une dame mystérieuse vêtue de blanc (jouée par Maria Friedman en 2004 dans le West End puis en 2005 à Broadway) et vouée à lui raconter son terrifiant secret.
La distribution n'a pas encore été annoncée mais les rumeurs pointent vers Laura Pitt-Pulford, nommée en 2015 aux Olivier Awards pour son interprétation dans Seven Brides for Seven Brothers.


The Woman in White

Du 20 novembre 2017 au 10 février 2018 
Au Charing Cross Theatre à Londres

Musiques : Andrew Lloyd Webber ; Livret : Charlotte Jones ; Paroles : David Zippel ; Mise en scène : Thom Southerland ; Décors : Morgan Large ; Costumes : Jonathan Lipman ; Sons : Andrew Johnson ; Lumières : Rick Fisher

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.