Compte-rendu : “Piano Furioso – Opus 2” en showcase à la Comédie Saint-Martin

Vous êtes-vous déjà demandé ce à quoi pouvait bien ressembler la vie d’artiste, la vraie, loin des clichés glamour et policés ? 

Et bien nous, oui, et Gilles Ramade a su nous répondre franchement, avec légèreté, talent et folie, dans son nouveau spectacle Piano Furioso [Opus 2] en showcase à la Comédie Saint-Martin ce lundi 23 janvier. Un show tout en humour musical où les dièses deviennent des « hashtags » et les couettes des partitions, où Beethoven côtoie Gilbert Montagné et où l’énergie du pianiste fou n’a d’égal que sa dextérité.

Des premières gammes fastidieuses aux premières boums en concurrence avec les ados boutonneux et leurs trois accords de guitare, des récitals classique en bonne société aux piano-bars désenchantés, ici, on nous dit tout, et surtout, on rit de tout ! C’est bien simple : que l’on soit fin connaisseur de musique classique ou amateur de jazz, que l’on soit musicien virtuose ou que l’on ait jamais poussé plus loin que les premières notes de la Lettre à Élise sur le piano de Mémé, on se reconnaît aisément dans ce spectacle tout en auto-dérision.

pianogilles

Un show déluré à l’allure enlevée, menée de main de maître par un comédien solaire

On ne saurait que donner raison aux quelques 10 000 festivaliers d’Avignon déjà conquis, cet été, par le concertiste à l’allure magistrale et à l’accent roulant : Gilles Ramade donne en effet la part belle à son public, et c’est dans un échange constant entre le comédien déchaîné et ses spectateurs hilares que s’opère la magie. Une réelle alchimie se crée dès les premiers accords et les premières boutades, au point qu’il est difficile, au sortir du spectacle, de savoir si l’on est plus charmé par le talent musical du virtuose ou par l’humour truculent du showman.

Gilles Ramade transporte le public dans une mise en scène de Jérémy Ferrari, et il est évident que la collaboration de ces deux artistes, l’un issu du milieu de l’art lyrique et des comédies musicales (Les Misérables ; Cats ; Hair ; West Side Story ; Orphée aux Enfers) et l’autre du stand-up et one-man-show (Moi, méchant ? ; Mes 7 péchés capitaux), était promise au succès. Suite à l’enthousiasme du public depuis la création de Piano Furioso [Opus 2] en 2016, une nouvelle représentation a été programmée le 3 février à 21h à la salle Le Silo à Tigery. Le tandem cherche également à installer plus durablement le spectacle à Paris. Et aux vues de ce showcase très convaincant, nous ne pouvons que leur souhaiter de réussir.

 

Des avis du public en vidéo :

Piano Furioso [Opus 2]

Le 23 janvier 2017 à la Comédie Saint-Martin
33 boulevard Saint-Martin - 75003 Paris

Ecrit et interprété par : Gilles Ramade ; Mise en scène : Jérémy Ferrari ; Lumière et son : Mathilde Ramade

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.