Critique : "Dreamgirls", And I Am Telling You … It's Amazing !!!

[mp_row]
[mp_span col= »12″]
[mp_text]
Cela ne fait que quelques semaines que la nouvelle comédie musicale Dreamgirls se joue à Londres et le bouche à oreille est déjà dithyrambique. Nous sommes allés vérifier cela et autant vous le dire tout de suite, le résultat a dépassé toutes nos attentes !
[/mp_text]
[/mp_span]
[/mp_row]
[mp_row]
[mp_span col= »12″]
[mp_heading]
De la scène à l’écran

La première représentation officielle de Dreamgirls a eu lieu à Broadway le 20 décembre 1981. Le musical a eu l’honneur d’être couronné de 13 nominations aux Tony Awards pour en remporter 6 dont meilleur livret et meilleure chorégraphie. A l’époque Dreamgirls a également été récompensé par deux Grammy awards mais n’avait jamais traversé l’Atlantique jusqu’à aujourd’hui. La performance de Jennifer Holliday (récompensée par un Tony award et un Grammy award pour sa performance d’Effie white) avait alors marqué les esprits mais le musical s’est cependant arrêté après 1521 représentations le 11 août 1985. 
[/mp_heading]
[/mp_span]
[/mp_row]
[mp_row]
[mp_span col= »12″]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_image id= »12034″ size= »full » link_type= »custom_url » link= »# » target= »false » caption= »true » align= »center »]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_text]
Plus de 20 ans plus tard en 2006, les studios Dreamworks décident d’en faire un film dirigé par Bill Condon (Sideshow ; La Belle et la Bête version 2017 au cinéma) et c’est alors que l’inoubliable Jennifer Hudson a remporté l’Oscar du second rôle pour son impressionnante interprétation d’Effie White. La non moins talentueuse Beyoncé nous offre alors également une prestation sans faute de Deena et lui a élargi ses horizons musicaux après ses premiers tubes.
Et pourtant aucun « revival » n’est venu surfer sur le succès du film. Il aura fallu attendre encore dix ans pour que l’on apprenne la première création de Dreamgirls dans le West-End avec Casey Nicholaw (The Book of Mormon ; Aladdin) à la direction et chorégraphie ainsi que la prometteuse Amber Riley (« Glee ») dans le rôle titre d’Effie White.
[/mp_text]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_text]
Glamour et Pailettes
Dreamgirls nous raconte l’histoire des « dreamettes » qui tentent de faire carrière dans la musique. Le jour où elles se retrouvent à faire les chœur du célèbre Jimmy Early, les tensions vont naître alors que les relations amoureuses menacent la cohésion de ce trio si talentueux.
[/mp_text]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_image id= »12036″ size= »full » link_type= »custom_url » link= »# » target= »false » caption= »true » align= »center » margin= »10,10,none,none »]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_text]
Avec des musiques majoritairement inspirées des tubes Motown, R&B et soul, Dreamgirls vous fera aussi bien sauter sur place que vous clouer d’émotion sur votre siège. Les épatants numéros d’ensemble comme  » Steppin’ to the bad side » ou « One Night Only » tout en chorégraphies vous feront briller les yeux. 

[/mp_text]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_image id= »12038″ size= »full » link_type= »custom_url » link= »# » target= »false » caption= »true » align= »center » margin= »10,10,none,none »]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_text]
La révélation du West-End
Mais si l’intégralité de la distribution est absolument incroyable, une personne sur scène a eu droit à près de 3 standing ovations pour son interprétation absolument hallucinante du rôle le plus complexe du show : Effie White. Il aurait pu sembler difficile de marcher dans les pas de Jennifer Holliday à Broadway et Jennifer Hudson au cinéma mais la tâche semble aisée pour cette étoile montante de la scène musicale : Amber Riley.
[/mp_text]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_image id= »12039″ size= »full » link_type= »custom_url » link= »# » target= »false » caption= »true » align= »center » margin= »10,10,none,none »]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_text]
La fin du premier acte sur le désormais cultissime « And I am telling you I’m not going » est ce que nous avons vu de plus puissant sur scène depuis des années. La salle toute entière s’est levée à l’unisson pour acclamer la performance scénique et vocale absolument époustouflante de la jeune actrice découverte dans La série TV « Glee » il y a maintenant quelques années. Elle réussit cependant à nous bouleverser à nouveau dans l’acte 2 sur le touchant « I am Changing ».
[/mp_text]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_text]
Elle nous a offert également un duo d’exception avec Deena (Liisi Lafontaine) sur une version différente de la chanson « Listen » qui avait été composée uniquement pour le film en 2006. Il se murmure que le show pourrait être transféré à Broadway sur une saison prochaine donc autant vous dire qu’Amber Riley aurait toutes ses chances pour décrocher un Tony Award. 

[/mp_text]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_heading]
« Dreamgirls will never leave you »
Nous pourrions vous parler des heures de la mise en scène ingénieuse, des sublimes costumes et de la qualité exceptionnelle de cette production mais le meilleur moyen serait d’aller juger par vous même. Rarement une comédie musicale n’avait atteint un degré d’excellence à autant de niveaux qu’il serait dommage de passer à côté. Si vous n’avez qu’une comédie musicale à voir cette année, allez voir Dreamgirls.

[/mp_heading]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_text]
Découvrez des extraits de Dreamgirls au Savoy Theatre avec WhatsOnStage
[/mp_text]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_video src= »https://www.youtube.com/watch?v=xYv2_xd64uo »]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_heading]

Crédits photos : Brinkhoff & Mögenburg

[/mp_heading]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[/mp_span]
[/mp_row]
[mp_row]
[mp_span col= »12″]
[mp_text]


Dreamgirls
Dreamgirls de Tom Eyen et Henry Krieger
Au Savoy Théâtre De Londres depuis le 19 Novembre 2016
Livret et paroles : Tom Eyen ; Musique : Henri Krieger ; Metteur en scène et chorégraphe : Casey Nicholaw ; Décors : Tim Hatley ; Costumes : Gregg Barnes ; Orchestrations : Harold Wheeler
Avec : Amber Riley, Liisi LaFontaine, Ibinabo Jack, Joe Aaron Reid, Adam J.Bernard, Tyrone Huntley, Nicholas Bailey, Lily Frazer
[/mp_text]
[/mp_span]
[/mp_row]

Thomas Berneuil

Thomas Berneuil

Ayant étudié le piano très jeune, j'ai très vite été bercé par le chant, la danse et le théâtre. Après avoir passé plusieurs années en tant qu'adjoint à la direction de casting pour des jeux TV, je conjugue désormais ma passion pour les musicals en travaillant avec les équipes casting au cœur d'un grand parc d'attraction à la recherche constante de nouveaux talents. Mon amour pour Broadway et le West End où je vais régulièrement m'a amené à rejoindre Musical Avenue en 2016. Ravi de faire partie de cette belle équipe et de partager avec vous mes coups de gueule et coups de cœur musicaux de Paris à New-York en passant par Londres.
Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos émissions

Des invités, des actus, des scoops de la bonne humeur dans une émission 100% comédie musicale !
ON AIR !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !