Critique : « Le Grand Cabaret de la Saint-Sylvestre » à la Gare du Midi de Biarritz

Une invitation au voyage n’est-elle pas la meilleure façon de finir l’année 2022 ? La compagnie Anna SMILE&CIE vous embarque pour un tour du monde coloré, glamour et festif.

Samedi 31 décembre, il est 20h dans la Gare du Midi à Biarritz. L’orchestre live accompagne en musique l’accueil des 1300 spectateurs. 20h30, la salle est pleine, un écran géant affiche des destinations de voyage et permet aux spectateurs de se projeter dans un hall d’aéroport. Les notes de « Voyage, Voyage » retentissent dans la salle. Le chanteur Fong entre sur scène, suivi de sept danseuses avec leur valise. Le Grand Cabaret de la Saint-Sylvestre commence. C’est parti pour 1h45 de show. Accrochez vos ceintures car le voyage va être intense. 

Cabaret de la Saint-Sylvestre
Crédit photo : Stéphane Bellocq

Des tableaux immersifs

Première destination : la Russie. L’écran change de couleur. Nous voici dans un décor enneigé. Une voix puissante et douce se fait entendre. La chanteuse Julie Rouault, entourée d’artistes vêtus de fourrure, entame l’air de « Kalinka ».

Le voyage se poursuit en passant par l’Asie avec une chorégraphie inspirée du clip musical « Princess of China », l’Angleterre avec un medley de Queen, l’Inde avec une danse Bollywood ou encore les États-Unis avec un mix des plus grands tubes de Beyoncé. Les tableaux s’enchaînent rapidement et imposent un rythme endiablé au spectacle. Coup de cœur pour le French cancan revisité, moderne et théâtralisé. On peut souligner la performance comique de Magalie Paquier, jouant le rôle d’une danseuse saoule, qui arrive tout de même à monter sa jambe à la tête !

Cabaret de la Saint-Sylvestre
Crédit photo : Stéphane Bellocq

Les chorégraphies, composées de pas des différentes cultures du monde, sont accompagnées de costumes et d’accessoires traditionnels. L’immersion est totale. Combinaisons en résille, casques à plumes et à fleurs, tenues légères à perles colorées tout droit sorties du Carnaval de Rio, robes rouges virevoltantes, vêtements traditionnels d’indiennes, jupes à froufrous bleu, blanc, rouge…La diversité et l’extravagance des costumes en mettent plein la vue. 

Une diversité d'artistes

Ce spectacle ne se résume pas au chant, à la danse et aux costumes à paillettes…Les arts du cirque moderne viennent compléter les tableaux. Des numéros de cerceau, tissu aérien, jonglerie de feu, roue Cyr et portés acrobatiques apportent émotion et élégance. Les acrobates livrent des performances physiques époustouflantes. Sauts périlleux, souplesse, force, équilibre…Le public est émerveillé devant tant de prouesses corporelles. Entre danse et cirque, des transitions comiques sont assurées par Hélène Demé Elzévir, comédienne et humoriste. Ses interactions avec le public ont apporté une touche d’humour et de bonne humeur. Six musiciens ont aussi participé à la dynamique de ce cabaret par leurs interludes musicaux. Au total, une vingtaine d’artistes se sont partagé la scène.

Danseuse et chanteuse, Anaïs Huby, fondatrice de Anna SMILE&CIE, est aussi la créatrice et directrice artistique de ce spectacle, produit par Entractes Organisations. Épaulée par d’autres professionnels, elle fait le choix de la mise en scène, des musiques, costumes, lumières et chorégraphies.

Cabaret de la Saint-Sylvestre
Crédit photo : Stéphane Bellocq

un hymne à la tolérance

Bien plus qu’un spectacle visuel, c’est un appel à la tolérance qui est lancé. Les sept danseuses, Anaïs, Maëlys, Carine, Magalie, Azurena, Fanny et Axelle ne font pas toutes la même taille, elles n’ont pas le même visage, le même âge, ni la même couleur de cheveux, certaines ont plus de formes que d’autres… La différence des corps fait la beauté et la force de ce cabaret.

Ce spectacle est bien le reflet d’une société évolutive qui prône l’acceptation de soi et des différences. Quel beau message pour débuter 2023 avec positivité et ouverture d’esprit ! 

Cabaret de la Saint-Sylvestre
Crédit photo : Stéphane Bellocq
Le Grand Cabaret de la Saint-Sylvestre
Marie Gendron

Marie Gendron

Passionnée par le spectacle vivant en général, je découvre la comédie musicale à la télévision d'abord avec Notre-Dame de Paris où je tombe sous le charme de cette histoire, des chansons, des interprètes et de la mise en scène. Un peu plus tard, j'assiste à 1789 Les Amants de la Bastille en live au Zénith de Strasbourg. C'est un coup de coeur ! Fraîchement arrivée à la capitale, je savoure la grande richesse culturelle que nous offre Paris et prends beaucoup de plaisir à valoriser l'art de la comédie musicale grâce à Musical Avenue.
Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOS PODCASTS

Retrouvez tous nos épisodes de "Musical Avenue, le Podcast" ! Infos, anecdotes, rires ou coups de gueule sont au rendez-vous de ce nouveau format lancé en mai 2022

Dossiers "une saison de musicals 2023-2024"

Que voir en France, à Broadway, dans le West End ou ailleurs dans le monde ? Retrouvez notre sélection de la saison !

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !