“Kristina” : le CD en version anglaise

"Kristina" : le CD en version anglaiseÀ partir du 12 avril vous pourrez vous procurer la version anglaise de Kristina Fran Duvemala (rebaptisé Kristina dans la version anglaise) de Benny Andersson et Björn Ulvaeus (du groupe ABBA) avec une adaptation anglaise d’Herbert Kretzer (qui avait signé celle des Misérables).

Parmi les interprètes principaux nous retrouvons Helen Sjöholm (qui avait créé le rôle titre en Suède), Russell Watson, Kevin Odekirk (Marius dans Les Misérables à Broadway), Louise Pitre (qui avait créé le rôle de Dona dans Mamma mia! à Broadway, pour lequel elle fût nommée pour un Tony award qu’elle aurait grandement mérité - certains ont peut être eu la chance de la voir à Paris dans la version française des Misérables dans le rôle de Fantine). 

Ce double CD sort 2 jours avant le concert qui se déroulera au Royal Albert Hall à Londres.
Il a été  enregistré au Carnegie Hall de New York (avec chœur et orchestre symphoniques) lors des deux soirées de la version de concert de ce musical les 23 et 24 septembre 2009.

Le musical venu de Suède

Ce musical, dont la première eu lieu le 7 octobre 1995 à Malmö où il triompha tout comme à Göteborg et enfin à Stockholm, a été vu par 1 million de spectateurs (dans un pays qui compte 9 millions d’habitants) : Kristina Fran Duvemala a même dépassé le succès Mamma mia! ("seulement" 847 000 spectateurs) !
Tiré de La Saga des Émigrants de l'auteur suédois Vilheim Moberg (tétralogie : Au pays, La Traversée, La Terre bénie, Au terme du voyage), ce musical raconte la vie d’émigrants suédois partis vivre aux USA dans le Minnesota au milieu du 19ème siècle.
Le réalisateur suédois Jan Troell réalisa la transposition des quatre livres en deux films, mettant en vedette Max von Sydow et Liv Ullmann. Ces films furent nommés aux Oscars comme meilleurs films étrangers de l'année (Les Émigrants en 1971 et Le nouveau monde en 1972).

Un parcours semé d'embûches

Benny et Björn ayant considéré Kristina comme le personnage le plus intéressant dans les livres, décidèrent d’appeler ce musical Kristina.
L’adaptation en anglais fût très longue, et ralentie par un procès qui opposait Carl-Johan Seth (qui avait réalisé le premier script) à Benny et Björn qui s’étaient ensuite tournés vers Lars Rudolfsson et Jan Mark pour en écrire un second.
Benny et Björn versèrent à Seth 5 millions de couronnes suédoise afin d’apaiser les choses. Cependant, l’obligation d’attendre la décision finale du procès (avec appel) interdisait toute exportation de ce spectacle en dehors d’une version de concert. Le nom de Seth ne fut mentionné que dans le programme de Malmö.

Aujourd’hui la justice a enfin rendu son verdict, et pour le plaisir de tous une version théâtrale peut être montée n’importe où dans le monde sans avoir à verser de royalties à Seth.
Après avoir écouté le triple CD original en version suédoise, le monde entier va enfin pouvoir comprendre l’histoire de Kristina.
“You Have To Be There“ (titre original "Du Maste Finnas" : littéralement "Vous devez exister") et “Gold Can Turn To Sand“ (Guldet Blev Till Sand), “Wild Grass“ (Vildgräs) sont trois show-stoppers, mais la musique est magnifique dans sa globalité. Benny et Björn ont cependant dû écourter la version originale qui durait plus de trois heures.
En attendant que Kristina soit recréé théâtre, voici quelques photos du concert au Carnegie Hall (avec tous nos remerciements à Matthew Blank / playbill.com pour leur aimable autorisation).


Louise Pitre, Russell Watson, Helen Sjöholm


Claire Tendl, Helen Sjöholm et Kevin Odekirk


Russell Watson et Helen Sjöholm


Björn Ulvaeus et Benny Andersson
 

Les pistes du CD sont les suivantes : 
Disque 1 :
1.    Overture
2.    Path Of Leaves And Needles - Helen Sjöholm
3.    Where You Go I Go With You - Helen Sjöholm, Russell Watson, Claire Tendl
4.    Stone Kingdom - Helen Sjöholm, Russell Watson
5.    Down To The Sea - Kevin Odekirk
6.    A Bad Harvest - Russell Watson, Helen Sjöholm, Madeleine Rose Yen
7.    No! - Helen Sjöholm, Russell Watson, Kevin Odekirk
8.    He's Our Pilot - David Hess
9.    Never - Louise Pitre
10.    Golden Wheat Fields - Helen Sjöholm, Russell Watson, Claire Tendl
11.    All Who Are Grieving - Ensemble
12.    We Open Up The Gateways - Robert Ousley, Helen Sjöholm, Russell Watson, Kevin Odekirk, Louise Pitre, David Hess
13.    Peasants At Sea - Helen Sjöholm, Russell Watson
14.    Lice - Helen Sjöholm, Louise Pitre, Joy Hermalyn, David Hess
15.    In The Dead Of Darkness - Russell Watson
16.    A Sunday In Battery Park - David Hess, Joy Hermalyn, Kevin Odekirk
17.    Home - Helen Sjöholm, Claire Tendl, Madeleine Rose Yen, Josh Caggiano
18.    American Man - Joy Hermalyn, Helen Sjöholm, Jessica Vosk, Louise Pitre, Walter Charles
19.    Dreams Of Gold - Kevin Odekirk, Greg Stone, Russell Watson
20.    Summer Rose - Helen Sjöholm
 
Disque 2 :
1.    Emperors And Kings - Louise Pitre, Joy Hermalyn, David Hess, Russell Watson Helen Sjöholm
2.    Twilight Images Calling - Helen Sjöholm, Russell Watson
3.    Queen Of The Prairie - Russell Watson, Claire Tendl, Madeleine Rose Yen, Josh Caggiano, Helen Sjöholm, David Hess, Joy Hermalyn, Raymond Jaramillo McLeod
4.    Wild Grass - Raymond Jaramillo McLeod, Russell Watson
5.    Gold Can Turn To Sand - Helen Sjöholm, Kevin Odekirk, Claire Tendl
6.    Wildcat Money - Russell Watson
7.    To The Sea - Kevin Odekirk
8.    Miracle Of God - Louise Pitre, Helen Sjöholm
9.    Down To The Waterside - Ensemble
10.    Miscarriage - Russell Watson, Louise Pitre
11.    You Have To Be There - Helen Sjöholm
12.    Here I Am Again - Helen Sjöholm, Russell Watson
13.    With Child Again - Helen Sjöholm
14.    Rising From Myth And Legend - Ensemble
15.    I'll Be Waiting There - Helen Sjöholm, Russell Watson

1 réponse

  1. khp5692
    Le version suédoise est sublime, digne de trôner dans une discothèque à côté des plus beaux opéras, et je pèse mes mots. Il faut dire que, à côté du talent de compositeur Benny Andersson, qui nous livre des mélodies envoûtantes et d'une grande finesse, les voix sont toutes excellentes (mention spéciale à Helen Sjöholm), et la qualité musicale et technique tout simplement parfaite. Il faut dire qu'il s'agit d'un enregistrement studio, et on connaît le perfectionnisme de nos amis suédois... Sans faire de procès d'intention, la version anglaise ici présentée est un enregistrement public. La qualité s'en ressentira forcément. En témoignent les extraits filmés des 2 concerts sur YouTube. Maintenant, sans hésitation je vais me jeter sur ce CD dès qu'il sera disponible. Mais je ne pense pas me tromper en prédisant que, comme pour Chess, après quelques écoutes, je me rabattrai sur la version suédoise ! En tout cas, dès qu'ils le jouent à Londres, je prends mon billet de train, et j'y cours...

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.