Compte-rendu : Showcase de ” Le Rouge et le Noir” au Palace

Mardi dernier, le théâtre du Palace était aux couleurs de l'opéra-rock Le Rouge et le Noir. À quatre mois de la première, l'équipe créative a présenté durant un showcase le spectacle et la troupe, avec huit chansons. Voici notre compte-rendu de la soirée.

Le rideau, sur lequel est projeté le visuel du Rouge et le Noir, s'ouvre sur un écran et les premières notes de " La gloire à mes genoux " se font entendre. Le showcase commence donc par la projection du premier clip, qui met en avant le personnage de Julien Sorel interprété par Côme ("The Voice"). Puis Albert Cohen, le producteur, entre en scène pour présenter l'histoire de la création de ce spectacle.

Avec Alexandre Bonstein ("Flop") à la plume, un bon signe ?  
 
Le compositeur, tellement passionné par le roman de Stendhal qu'il en a pris le pseudonyme de Sorel, et sa partenaire Marie-Laure Combelles, ont tout fait pour voir ce projet naître. Pour l'adaptation du roman en livret d' "opéra rock", ils ont fait appel à Alexandre Bonstein. Ce dernier est un habitué des planches,  vous avez pu le voir dans Hair ou encore Le cabaret des hommes perdus. Il est déjà l'auteur de Créatures, Chiennes ou plus récemment Flop (co-écrit avec Sinan Bertrand pour les ateliers Musidrama).
 
Albert Cohen présente ensuite les deux metteurs en scène. Francois Chouquet (Mistinguett - Reine des années folles1789 - Les Amants de la Bastille) annonce une intégration des cinq musiciens "live" dans la mise en scène. Pour sa part, Laurent Seroussi, metteur en scène de concerts mais également à l'origine de créations de pochette d'album ou de clips, prévoit des décors sous forme d'écran vidéo pour immiscer au maximum le public.

Sont ensuite invités sur scène les auteurs des chansons : Zazie et Vincent Baguian (La légende du Roi Arthur ; Mistinguett - Reine des années folles), ainsi que les compositeurs Sorel et William Rousseau (1789 - les Amants de la Bastille ; Mozart - l'opéra rock). Ils ont préféré laisser leur musique parler pour eux et ont laissé place à la troupe et aux huit extraits.

La troupe au complet en costumes lors du showcase

La troupe au complet en costumes lors du showcase

Un showcase avec les femmes à l'honneur 
 
Les cinq musiciens s'installent à leurs instruments. Chose assez rare pour être spécifiée, l'orchestre est mixte ! Les femmes, Sabrina Boudaoud et Camille Bigeault, jouent réciproquement la basse et la batterie. Elles sont aux côtés de Brice Mirrione au clavier, Sylvain Blanquart aux percussions, et le co-compositeur William Rousseau à la guitare.
 

Yoann Launay ("The Voice") ouvre le bal et joue le maître de cérémonie, comme dans l'opéra-rock où il tiendra le rôle de Géronimo, le narrateur. Il chante un duo avec le personnage du Marquis de la Mole, joué par Michel Lerousseau (Shrek ; Le voyage extraordinaire de Jules Verne). Entre ensuite en scène, Julie Fournier, dans le rôle de Mathilde de la Mole, la fille du marquis du même nom. Son air (un peu trop) blasé et sa chanson "Quel ennui" annonce un personnage avec un fort caractère. Elle laisse ensuite place à deux autres femmes pour un duo où Louise de Rénal (Haylen) et sa femme de chambre Elisa (Cynthia Tolleron), chantent leur amour naissant pour le héros principal, Julien Sorel.

Que serait une histoire sans méchants ?

Le couple des Valenod interprété par Elsa Pérusin (Mozart - l'opéra Rock ; New - la comédie musicale improvisée) et Patrice Maktav (Mozart - l'opéra rockMistinguett - Reine des années folles) chante que " tout se perd" dans la bourgeoisie de l'époque.

Arrive enfin sur scène le personnage principal, Côme ("The Voice") avec une chanson clin d'oeil au titre du roman et du spectacle, car " Dans le noir" il voit rouge. Ce n'est pas le seul clin d'oeil au titre, vous y avez tous pensé, Philippe Escandre (1789 - Les amants de la bastille ; Mistinguett - reine des années folles) l'a fait : sa seule apparition en Monsieur de Rênal a été pour chanter quelques notes de la chanson de Jeanne Mas "En rouge et noir". Les extraits musicaux du showcase se sont finis avec le nouveau single "Maudits mots d'amour" où le personnage de Julien Sorel chante avec ses trois conquêtes. Découvrez-le en écoute ici.
La troupe et l'équipe créative de l'opéra rock "Le Rouge et le noir"

La troupe et l'équipe créative de l'opéra rock "Le Rouge et le noir"

Les costumes étaient un savant mélange de rock et de romantisme inspiré du XIXème siècle. Jusqu'à pousser presque trop avec la veste queue de pie en imprimé panthère ! Comme à son habitude malheureusement, le son de la salle du Palace n'était pas optimal pour que les paroles soient audibles, espérons que les prochains mois leur permette de travailler là-dessus.
Il faudra maintenant attendre le 26 août, date de sortie de l'album, pour pouvoir écouter la totalité des chansons, et le 29 septembre pour découvrir le tout sur scène !
Crédit photos : Site Officiel Le Rouge et le Noir

afficheRNLe Rouge et le noir - l'opéra rock, d'Alexandre Bonstein
 
A partir du 29 septembre 2016
Au théâtre Le Palace
 
Compositeurs : Sorel, William Rousseau ; Paroliers : Zazie, Vincent Baguian ; Mise en scène : François Chouquet, Laurent Seroussi
 
Avec : Côme ; Yoann Launay ; Haylen ; Patrice Maktav ; Julie Fournier ; Michel Rousseau et Elsa Perusin.
 
Basse : Sabrina Boudaoud ; Batterie : Camille Bigeault ; Clavier : Brice Mirrione ; Percussions : Sylvain Blanquart ; Guitare : William Rousseau

0 réponses

  1. […] Le Rouge et le noir - l'opéra rock À partir du 29 septembre 2016 au Théâtre Le Palace Compositeurs : Sorel, William Rousseau ; Paroliers : Zazie, Vincent Baguian ; Mise en scène : François Chouquet, Laurent Seroussi  Avec : Côme ; Yoann Launay ; Haylen ; Patrice Maktav ; Julie Fournier ; Michel Rousseau et Elsa Perusin Réserver […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.