Compte-rendu : “Dirty Dancing” par les élèves de troisième année de l’AICOM

Après le succès du lancement de sa troisième année de formation l'an passé, l'Aicom (Académie Internationale de Comédie Musicale) continue sur sa lancée avec la promotion "Jalupates" et le spectacle Dirty Dancing.

Sur le même format que l'année précédente, les élèves de troisième années présenteront trois spectacles au cours de l'année : un plus dansant en décembre, un plus théâtral en mars puis un plus "comédie musicale à la Broadway". Pour le premier trimestre, à l'instar de la promotion "Newsies" de l'année dernière, c'est une adaptation d'un film culte pour plus d'une génération, Dirty Dancing, qui envahi la scène du Théâtre Le Palace. 

Louise Baudouin (Penny) et Matthias Moret (Johnny)

Louise Baudouin (Penny) et Matthias Moret (Johnny)

L'Aicom a raccourci l'adaptation de Ludovic-Alexandre Vidal et Nicolas Nebot pour que la durée soit d'une heure et demi. Le principal de l'histoire est là, même si les transitions entre les scènes sont souvent rapides. Cette version n'est pas un "dancing musical", car les personnages de Bébé et de Johnny chantent les chansons mythiques ! Et les voir chanter "She's Like The Wind", mais aussi la scène de "Love Is Strange"" et même "(I Had) The Time of my life", ajoute ce qu'il faut pour en faire une comédie musicale.

Anne-Laure Segla (Bébé) et Matthias Moret (Johnny)

Anne-Laure Segla (Bébé) et Matthias Moret (Johnny)

Anne-Laure Segla (Bébé) et Matthias Moret (Johnny)

Anne-Laure Segla (Bébé) et Matthias Moret (Johnny)

Marie Laskowski incarne un Billy au bagou drôle et attachant. Elle est la découverte de ce spectacle. Quant à Matthias Moret il porte honorablement sur de frêles épaules le rôle de Johnny et sa partenaire de jeu Anne-Laure Segla. Cette dernière donne une certaine fraîcheur au personnage de Bébé et se lance énergiquement dans le fameux porté alors que le public retient son souffle.

Anne-Laure Segla (Bébé) et Matthias Moret (Johnny) effectuent le porté mythique

Anne - Laure Segla (Bébé) et Matthias Moret (Johnny) effectue le porté mythique

Tout au long du spectacle, les futurs artistes se donnent à fond, surtout dans les chorégraphies endiablées, et fournissent au public conquis un spectacle de qualité.

Les élèves de troisième année de l'AICOM

Les élèves de troisième année de l'AICOM

Pour finir, Pierre-Yves Duchesne prend le micro, comme à l'accoutumée, et félicite ses élèves qui l'ont mérité, et remercie toutes les personnes ayant travaillé sur ce spectacle.  

Crédits photos : Philippe Escalier


Dirty Dancing, de Eleanor Bergstein

Le 6 décembre 2016
Au Théâtre le Palace
8 rue du Faubourg Montmartre
75009 Paris
Adaptation : Ludovic Alexandre-Vidal et Nicolas Nebot ; Chorégraphies : Johan Nus et Sabrina Giordano ; Mise en scène : Alexandre Riedel et Claire Jomard ; Direction Musicale : Stéphane Métro ; Costumes : Nina Guilbert ; Lumières : Sébastien Lanoue ; Coiffures et Maquillage : École Fleurimont

Avec : Anne-Laure Segla, Matthias Moret, Louise Baudouin, Marie Laskowski, Amaya Carette, Manon Bianchi, Sacha Waltham, Margaux Donamaria, Hugo Campos, Maxime Petit, Robin Morgenthaler, Charles Samor, Noam Lemoine, Steven Choukroun, Clément Julia, Katia Tarer, Marie-Clémence Jobart, Manon Chevalier, Pauline Langlois de Swarte, Mélanie Mosnier, Linda Latiri, Maude Fortin, Orane Hoarau et Camille Viel.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.