Critique : “Les Trois Brigands” passent leurs vacances au Lucernaire

« Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs »…  

Ça vous rappelle quelque chose ? Tout droit sortis du classique de la littérature enfantine, Les Trois Brigands montent sur scène au Théâtre du Lucernaire pour nous apporter un peu de poésie et d’émerveillement enfantin et cette froide saison.

Les Muettes Bavardes, troupe internationale formée en 2011 et déjà distinguée en 2012 pour leur spectacle Loulou adapté de l’oeuvre de Grégoire Solotareff, transposent en effet sur les planches, et en musique, le conte de Tomi Ungerer sur les valeurs de partage, d’entraide et d’accueil.

Fidèle à l’esthétique et à l’ambiance du livre, le décor est sobre mais juste et habilement travaillé, autour d’un carrosse transformé en théâtre de guignol. À souligner aussi, un grand coup de coeur de notre part pour les jeux d’ombre, particulièrement poétiques. La mise en scène de Wilfried Bosch (sur une conception de Giada Melley et Marion Monier) met en valeur le conte de Tomi Ungerer sans excès ni fioritures. Les costumes, absolument essentiels à la magie du spectacle (que seraient les Trois Brigands sans leurs grands manteaux noirs, hauts chapeaux noirs ?), sont aussi très réussis et participent grandement à l’ambiance feutrée de ce spectacle.

Une initiation poétique aux différents styles théâtraux

Malgré quelques enchaînements manquant un peu de fluidité, le travail des trois artistes sur scène est remarquable. Du chant, de la narration, du théâtre d’ombres et de marionnettes avec des scènes de guignol très rétro : l’éventail des pratiques mises au service de ce spectacle est large, et leur interaction, efficace. Preuve en est : les Muettes Bavardes présenteront ce spectacle en Avignon dès cet été !

Le son langoureux et décalé du bandonéon, les chansons entraînantes sur des mélodies mélancoliques et originales de Gustavo Beytelmann, les lumières : tout s’articule joliment et  donne vie, sur scène, aux trois brigands au grand coeur et à leur petite protégée, Tiffany.

Un spectacle sur mesure pour les plus petits

Tout dans ce spectacle est fait pour ravir les enfants dès 4 ans, et leur offrir une première expérience théâtrale réussie. Le format assez court de la pièce (environ 45 minutes) permet de les garder concentrés et intéressés d’un bout à l’autre, tandis que l’usage savant du théâtre d’ombre et des marionnettes évite les frayeurs inutiles.

Le maître mot de ce spectacle est donc « poésie », et les nostalgiques du livre de Tomi Ungerer sauront y retrouver toute sa magie originale. 


AFFICHE 3BLes Trois Brigands

Jusqu’au 5 mars 2017 
Mercredi, samedi et dimanche à 14h30
Tous les jours des vacances scolaires à 14h30 sauf le lundi

 

Théâtre du Lucernaire
53 rue Notre-Dame-des-Champs - 75006 Paris

De : Tomi Ungerer
Mise en scène : Wilfried Bosch
Sur une conception de : Giada Melley et Marion Monier
Avec : Giada Melley, Elisabette Spaggiari ou Marion Monier, Sébastien Innocenti ou Lysandre Donoso ou Marisa Mercade

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.