Jerôme Pradon bientôt à l’affiche de “The Braille Legacy” à Londres

L'excellent comédien-chanteur français, habitué des scènes du West End, sera de retour à Londres au printemps dans un musical 100% français.

Époustouflante Sarah Bernardt dans L'Opéra de Sarah, impressionnant Aragorn dans The Lord of the Rings, émouvant tatoueur dans Le Cabaret des Hommes Perdus, Jérôme Pradon est un des rares artistes français à mener avec succès une carrière dans le West End.
Ces dernières années, on l'a aussi bien vu en barbier tueur dans Sweeney Todd à l'Opéra de Toulon, que dans le rôle d'Iván dans Women on the Verge of a Nervous Breakdown à Londres, ou au Théâtre Mogador dans Mamma Mia!

Il sera de retour dans la capitale britannique au printemps, à l'affiche d'un nouveau musical ambitieux. Dans The Braille Legacy, il interprètera le Docteur Pignier, directeur de l'Institut des Jeunes Aveugles et mentor de Louis Braille, le célèbre inventeur du système d'écriture éponyme.

Un projet français, créé à Londres

Annoncée le 4 janvier 2016, journée mondiale du braille, cette comédie musicale inédite est l'œuvre de deux auteurs français.
Sébastien Lancrenon en est l'auteur du livret et des paroles originales. Ancien directeur d'Europe 1, directeur de Radio Classique jusqu'en 2013, il a quitté ses fonctions pour fonder la société de production Colbert Entertainment à l'initiative du spectacle.
Le compositeur Jean-Baptiste Saudray s'est quant à lui chargé d'écrire la partition de The Braille Legacy. Auteur de nombreux jingles, génériques et publicités pour la télévision et la radio, il a également composé quelques tubes pour des artistes français et internationaux tels que Ray Charles, Jean-Michel Jarre, Geri Halliwell, David Guetta, ou les G Squad.

Leur pièce a été adaptée en anglais par le dramaturge Ranjit Bolt et sera mise en scène par Thom Sutherland (Titanic ; Ragtime), directeur artistique du Charing Cross Theatre où sera créé le spectacle.

Soutenu par le Royal National Institute of Blind People, The Braille Legacy promet d'être un hymne à la liberté, la différence et l'indépendance :
"À Paris au XIXème siècle, les aveugles étaient victimes d'une profonde discrimination.
Louis Braille, un jeune homme brillant avec un rêve fou, arrive au Royal Institute of Blind Youth, en quête de la même chance que tout le monde : celle d'être libre et indépendant. Mais il découvre bien assez tôt que les gens et les choses ne sont pas toujours telle qu'elles paraissent. À force de détermination et de courage, il va donner naissance à une révolution : une idée simple, une invention géniale, un héritage.
Il y a deux-cent ans, Louis Braille changea le monde en inventant le système d'écriture tactile, libérant le ”Peuple de la Nuit” et permettant d'accéder à la littérature, la connaissance et la culture des personnes qui étaient jusqu'alors piégées dans leur handicap. Ce fut leur entrée dans la lumière".

Les Français enfin à la hauteur ?

Les auteurs de comédies musicales français ne sont pas toujours en odeur de sainteté outre-Manche. Les échecs cuisants de Roméo et Juliette et Notre-Dame de Paris à Londres nous en feraient presque oublier les succès publics et critiques de Miss Saigon, Les Misérables, Martin Guerre, œuvres du duo Claude-Michel Schönberg et Alain Boublil.
Depuis 2008 et leur Marguerite, composée par Michel Legrand (Amour ; Les Demoiselles de Rochefort), on n'a pas revu de comédie musicale d'origine française sur une scène du West End.
Souhaitons que The Braille Legacy (à l'affiche du 10 avril au 24 juin 2017) verra la naissance d'un nouveau duo dont la France pourra être fière sur la scène internationale du théâtre musical.

Crédit photo Jérôme Pradon : Mathias Bord


The Braille Legacy, un musical de Sébastien Lancrenon et Jean-Baptiste Saudray

Au Charing Cross Theatre
The Arches, Villiers Street
London WC2N 6NLs

Du 10 avril au 24 juin 2017
Du lundi au samedi à 19h30, matinées le mercredi à 14h30 et le samedi à 15h00

Mise en scène : Thom Southerland ; livret et paroles : Sébastien Lancrenon ; musique : Jean-Baptiste Saudray ; adaptation anglaise : Ranjit Bolt ; supervision musicale et arrangements : Simon Lee.

Avec : Jérôme Pradon

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.