Portrait : Lin-Manuel Miranda, le nouveau génie de Broadway

En attendant la sortie prochaine de l'adaptation cinématographique de In The Heights, nous en avons profité pour nous replonger dans la faste carrière de son créateur, Lin-Manuel Miranda.

Lorsque l’on évoque le nom de Lin-Manuel Miranda, le public pense directement à son plus gros succès : la comédie musicale Hamilton. Pourtant le jeune compositeur possède plus d’une corde à son arc ! À l’occasion de la sortie prochaine de l’adaptation filmique de In The Heights, retour sur la carrière d’un artiste touche à tout !

Des débuts remarqués

Lin-Manuel Miranda naît le 16 janvier 1980, d’un père consultant du Parti Démocrate et d’une mère psychologue. Le jeune garçon grandit ainsi dans une petite ville de la banlieue de New-York.

Durant sa jeunesse, le jeune homme développe un intérêt tout particulier pour la musique et la comédie musicale. C’est ainsi qu’en 1999, durant ses années universitaire, il développe sa première création intitulée In The Heights. Dans ce spectacle, le jeune Lin-Manuel choisit de raconter le quotidien d’un quartier latino de New York en y incorporant des éléments de musiques urbaines et latinas.

In The Heights est alors jouée entre le 27 et le 29 avril 2000 à la Wesleyan University. Le spectacle se fait immédiatement remarquer par un ancien élève, Thomas Kail, qui propose à Miranda de jouer le show à Broadway. Le jeune homme entreprend alors de réécrire le spectacle pour pouvoir le jouer à New York et en écrit même jusqu’à 5 versions avec l’aide de John Buffalo Mailer tandis que Thomas Kail se charge de la mise en scène.

Ce n’est que le 8 février 2007 que le show débute ses représentations au 37 Arts Theater, un théâtre situé dans le Off Broadway. Lin-Manuel Miranda tient même le rôle principal de sa propre création ! Le succès public du spectacle musical est immédiat et les retours critiques sont excellents. In The Heights aura même l’honneur de se voir nommé dans treize catégories lors de la prestigieuse cérémonie des Tony Awards en 2008. Le spectacle en remporte quatre dont le prestigieux prix de la meilleure comédie musicale. Lin-Manuel Miranda remporte lui le Tony de la meilleure partition. La carrière de Lin-Manuel Miranda débute ainsi sur les chapeaux de roues !

Un véritable bourreau de travail

Après ses débuts très remarqués, Lin-Manuel Miranda ne compte pas s’arrêter en si bon chemin ! Stephen Schwartz (Wicked, Pippin) propose ainsi au jeune compositeur d’écrire deux chansons inédites pour le revival du musical Working en 2008 en Floride. Il travaille aussi en étroite collaboration avec Stephen Sondheim (Sweeney Todd, Into the Woods) pour rédiger la traduction du livret de West Side Story en espagnol pour la reprise de la pièce à Broadway en 2009.

Mais Lin-Manuel Miranda ne se contente pas simplement de jouer à Broadway, il envahit rapidement le petit écran en jouant de nombreux seconds rôles dans des séries populaires de l’époque telles que Dr House, How I Met Your Mother ou même Les Sopranos.

S'il tente de se diversifier, Miranda n’en oublie pas pour autant son amour de la scène. Il va ainsi co-écrire la partition de la comédie musicale Bring It On jouée entre juillet et août 2011 à Broadway.

Il apparaîtra par la suite, en 2012, dans le rôle de Charley dans une version concert de Merrily We Roll Along de Stephen Sondheim et écrira la musique de 21 Chump Street dans lequel il revêt également le rôle de narrateur. Mais la véritable consécration arrive pour Lin-Manuel Miranda lors de l’année 2015.

Hamilton : le spectacle de tous les succès

En janvier 2015, dans un théâtre du Off-Broadway, Lin-Manuel Miranda joue la première représentation du spectacle Hamilton : An American Musical dans lequel il interprète le rôle titre.

L’idée de faire une comédie musicale sur l’un des pères fondateurs des États-Unis remonte à l’été 2008 lorsque Miranda lit une biographie sur la vie de celui-ci. Suite à cela, il écrit un rap qu’il présentera devant le couple Obama lors de la Soirée de la Poésie, de la Musique et du Verbe qui se tient à la Maison Blanche le 12 mai 2009.

Dès les premières représentations, la pièce est encensée par les critiques et le public qui sont impressionnés par l’utilisation de rap et de hip-hop pour raconter l’histoire du Premier Secrétaire du Trésor Américain. Les représentations Off-Broadway se jouent à guichets fermés avant que le show ne se voit transféré à Broadway au Richard Rodgers Theater en juillet 2015.

Le public américain est véritablement conquis par ce tour de force qui parvient à rendre hommage à l’histoire des États-Unis. Le spectacle acquiert au fil du temps un statut d’oeuvre incontournable de Broadway et se voit récompensée par de nombreux prix prestigieux. Les Tony Awards sacrent ainsi Hamilton avec les prix de la meilleure comédie musicale, de la meilleure partition originale et du meilleur livret de comédie musicale. Lin-Manuel Miranda gagnera même un Prix Pulitzer.

La popularité du spectacle est telle que même en 2020, plus de cinq années après sa création, Hamilton se paye le luxe de voir sa captation arriver sur la plateforme de streaming Disney+ et de devenir l’un des programmes les plus regardées de celle-ci.

Disney et Lin-Manuel Miranda : une collaboration en or

Lin-Manuel Miranda débute sa longue collaborations avec Disney en 2012 lorsqu’il se voit attribuer un petit rôle dans le film La Drôle de Vie de Timothy Green. Mais ce n’est qu’en 2014 qu’il se voit attribuer la lourde tâche d’écrire les chansons du futur film d’animation des studios : Vaiana, La Légende du Bout du Monde. Pour ce film, Miranda écrira neuf chansons en collaboration avec Mark Mancina et Opetaia Foa’i et recevra de nombreuses récompenses pour son travail et sera à l’Oscar de la meilleure chanson originale pour « How Far I'll Go » (« Le Bleu lumière » en français).

Il continue par la suite sa collaboration avec Disney en écrivant quelques morceaux pour les bandes originales de deux films de la nouvelle trilogie Star Wars (Le Réveil de la Force et l’Ascension de Skywalker) puis en prêtant sa voix à un personnage de la série La Bande à Picsou.

C’est en 2017, qu’il est choisi par Rob Marshall (Chicago, Into The Woods) pour incarner le rôle de Jack dans la suite du grand classique Mary Poppins : Le Retour de Mary Poppins. Digne successeur de Bert, le personnage incarné par Dick Van Dyke dans le premier opus, Lin-Manuel Miranda se donne corps et âme dans ce rôle pour lequel il met à profit ses talents de chanteur et de danseur.

Lin-Manuel Miranda est également choisi pour écrire de nouvelles chansons pour l’adaptation live du film La Petite Sirène en collaboration avec Alan Menken (La Belle et la Bête, Aladdin). Un projet sur lequel il retrouvera Rob Marshall à la réalisation et son compère Daveed Diggs (le Marquis de Lafayette et Thomas Jefferson dans Hamilton) dans le rôle du crabe Sébastien. Il signera également les futures chansons du film d’animation Encanto qui aura pour sujet une famille colombienne possédant des pouvoirs magiques.

En un peu plus d’une dizaine d’années, Lin-Manuel Miranda a réussi à conquérir le cœur du public et de Broadway. Véritable touche-à-tout et bourreau de travail, rien ne l’arrête ! Mais une chose est sûr, il est loin d’avoir dit son dernier mot.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.