Critique : “Funny Girl” au Théâtre Marigny de Paris jusqu’au 7 mars 2020

Funny Girl, la comédie musicale qui avait révélé Barbra Streisand à Broadway, est jouée pour la première fois à Paris. Cette nouvelle production flamboyante du Théâtre Marigny enchante le public français notamment grâce au talent de sa comédienne principale, Christina Bianco. Le succès est au rendez-vous puisque le théâtre parisien vient d’annoncer une prolongation des représentations jusqu’à mars prochain. Un spectacle à ne surtout pas manquer !

Le Théâtre Marigny, porté par son nouveau directeur Jean-Luc Choplin, ravit les fans français de Broadway avec des oeuvres de grande qualité comme Peau d’âne et Guys and Dolls. Pour sa dernière production, le théâtre niché au coeur des Champs-Elysées continue sur sa lancée et vise toujours plus haut avec Funny Girl. Ce grand classique de la comédie musicale, composé par Jule Styne (Gypsy ; Les hommes préfèrent les blondes) retrace le parcours de Fanny Brice, célèbre star des Ziegfeld’s Follies au début du XXème siècle. La pièce raconte en parallèle la carrière de l’artiste de music hall qui atteint les sommets, tandis que sa vie sentimentale bat de l’aile à cause des problèmes financiers de son compagnon dont elle est folle amoureuse.

Hello, Gorgeous!

Le rôle principal de Fanny Brice est tellement associé à Barbra Streisand qu’il est pratiquement impossible de trouver une interprète capable de se mesurer à la grande diva. L’oeuvre n’a d’ailleurs jamais été rejouée à Broadway depuis sa création en 1964. Ne reculant devant aucun défi, le Théâtre Marigny a trouvé la perle rare pour revêtir remarquablement le manteau léopard de Fanny Brice : Christina Bianco (Application Pending ; Forbidden Broadway). La comédienne au petit gabarit mais à la voix impressionnante brule les planches et livre une prestation à couper le souffle. Elle est à elle seule une excellente raison d’aller voir Funny Girl au Théâtre Marigny.

Pour cette version parisienne, Jean-Luc Choplin fait de nouveau appel à Stephen Mear (Gypsy ; Mary Poppins) qui avait signé les mises en scène de Singin’ in the Rain, 42nd Street et Guys and Dolls à Paris. Digne des comédies musicales du directeur actuel de Marigny, Funny Girl est d’une très grande qualité, comme rarement vu dans la capitale. Sur scène, 21 comédiens se donnent la réplique dans une succession de grands tableaux hommages aux revues de Ziegfeld, de numéros de groupe entrainant et de solos et duos magnifiques, dont les tubes "People" et "Don’t Rain On My Parade". L’histoire est si touchante, très proche des films New York, New YorkA Star Is Born ou La La Land, les initiés du théâtre musical comme les néophytes passeront un bon moment à coup sûr !

Christina Bianco (Fanny Brice) avec la troupe de

Christina Bianco (Fanny Brice) avec la troupe de "Funny Girl"

Le Théâtre Marigny, la valeur sûre des amoureux de Broadway

Une fois de plus, le théâtre parisien montre qu’il est la figure de proue de la comédie musicale en France. Sa version de Funny Girl est un régal du début à la fin. Nous sommes impatients de voir quelle sera la prochaine proposition de Jean-Luc Choplin. Les possibilités sont nombreuses : Hello Dolly! ou Mame, The Music Man, The Producers, A Chorus Line, du Rodgers & Hammerstein (Oklahoma ?) ou du Sondheim (Company ?)… Néanmoins, maintenant que le directeur de Marigny s’est confronté au répertoire de Jule Styne, le moment est idéal pour proposer Gypsy, considéré comme l’une des meilleures comédies musicales intégrées (terme désignant que les musiques font parties de l'intrigue). Après Fanny Brice, si c'était au tour de Mama Rose d’entrer en scène. Ce serait un doublé formidable !

La troupe de

La troupe de "Funny Girl" dans un tableau des Ziegfeld's Follies


Funny Girl, d’Isobel Lennart (livret), Jule Styne (musiques) et Bob Merrill (paroles)

Jusqu’au 7 mars 2020
Au Théâtre Marigny
Carré Marigny, 75008 Paris

Représentations en anglais avec sur-titres en français

Mise en scène et chorégraphies : Stephen Mear, Stuart Winter, Jonanna Goodwin ; Décors et costumes : Peter McKintosch ; Lumières : Tim Mitchell ; Direction musicale : James McKeon

Avec : Christina Bianco (Fanny Brice), Ashley Day (Nick Arnstein), Rachel Stanley (Mrs. Brice), Matthew Jeans (Eddie Ryan), Mark Inscoe (Florenz Ziegfeld), Ashley Knight (Mr. Keeney), Shirley Jameson (Mrs. Strakosh), Jessica Buckby (Mimsie) et Isabel Canning (Emma)

Ensemble : Joanna Goodwin, Jinny Gould, Jennifer Louise Jones, Jessica Keable, Billie Kay, Gabby Antrobus, Emily Ormiston, Matthew John Gregory, Ben Oliver, Oliver Tester, Emma Johnson, Josh Andrews

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.