Critique : “Once On This Island” au Circle in the Square à Broadway

Le revival de Once on this Island a fait ses débuts à Broadway ce dimanche 3 décembre après un mois de "previews" dans l'atmosphère intimiste du Circle in the Square Theatre, avec une distribution prometteuse et une partition signée Stephen Flaherty et Lynn Ahrens (Ragtime ; Anastasia).

Once on this Island est une comédie musicale en un acte inspirée de l'œuvre de Rosa Guy de 1985 "My Love, My Love or the Peasant Girl". On y retrouve aussi bien des éléments de "Roméo et Juliette" que de "La Petite Sirène". Alors qu'une tempête a dévasté son village aux Antilles, une jeune paysanne nommée Ti Moune tombe amoureuse d'une homme riche habitant de l'autre côté de l'île. Alors que leurs communautés et cultures les séparent, Ti Moune va se faire aider des dieux de l'île pour retrouver l'élu de son cœur.

Il était une fois, sur une île...

Cette nouvelle adaptation est mise en scène par Michael Arden qui était à l'origine du splendide retour de Spring Awakening à Broadway interprétés par des comédiens sourds muets doublés par des chanteurs. La mise en scène est justement l'un des principaux points forts de ce revival avec de très beaux moments d'émotion (l'arrivée du tsunami, l'accident de voiture, la romance naissante sous les chandeliers, ...) amplifiés par l'ingéniosité folle dont l'équipe créative a su faire preuve avec un espace pourtant très limité et circulaire.

L'oeuvre en elle-même (à la fois livret et chansons) n'est pas ce qu'on retiendra de plus mémorable à Broadway cette saison mais Once on This Island est un musical qui dégage une âme et une force qui ne laissent pas insensibles. Comment en effet ne pas s'attendrir pour ce couple vieillissant d'Antillais (les excellents Kenita R. Miller et Phillip Boykin), le coeur déchiré de voir partir la petite orpheline qu'ils ont recueilli à sa jeunesse ? Ou pour Ti Moune elle-même (Hailey Kilgore, tout juste 18 ans) au milieu d'une classe sociale qui ne l'accepte pas malgré son amour pour l'aristocrate Daniel Beauxhomme (Isaac Powell) ? Les interventions des Dieux au cours du spectacle sont spectaculaires, avec les talentueuses Lea Salonga (Miss Saigon) et Merle Dandrige (Hamilton) respectivement en Déesse de l'Amour et Démon de la Mort.

Le final est expédié bien rapidement avec une résolution d'intrigue qui tombe un peu à plat, mais l'essentiel est ailleurs : en 1h30, le coeur des spectateurs est ébréché après avoir vibré hors du temps sur cette île perdue des Antilles. Vu la rude concurrence, il n'est pas certain que le spectacle ait une longévité folle à New York City donc si vous en avez l'opportunité, on vous recommande d'aller découvrir ce revival de Once On This Island pour vous faire votre propre opinion sur la qualité de ce spectacle nommé huit fois aux Tony Awards en 1991 !

Découvrez des extraits vidéos de "Once On This Island" :

Crédit photos : Joan Marcus 


Once on this Island

Once on this Island, de Lynn Ahrens et Stephen Flaherty

Depuis le 3 décembre 2017 au Circle in the Square Theatre à New York

Mise en scène : Michael Arden : Paroles et livret : Lynn Ahrens ; Musiques : Stephen Flaherty ;  Décors : Dane Laffrey ; Costumes : Clint Ramos ; Lumières : Peggy Eisenhower et Jules Fisher ; Chorégraphie : Camille A. Brown

Avec : Léa Salonga, Alex Newell, Merle Dandridge, Quentin Earl Darrington, Phillip Boykin, Alysha Deslorieux, David Jennings, Kenita R.Miller, Isaaw Powell, Darlesia Cearcy, Rodrick Covington, Cassondra james, David Jennings, Grasan Kingsberry, Tyler Hardwick, Loren Lott, T.Oliver Reid et Aurelia Williams.

1 réponse

  1. bwaybb
    Cependant, malgré des recettes un peu basses ($430'000 en moyenne chaque semaine), le taux de remplissage du Circle in the Square tourne autour de 100% chaque semaine. Donc si on ramène tout ça au niveau des plus grands théâtres de Broadway, les recettes de Once On This Island sont assez proches (voir supérieures) de celles de POTO par exemple. Donc si le bouche à bouche et les critiques restent positives, il peut y avoir une chance que le show tienne quelques mois supplémentaires !

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.