Critique : «& Juliet» au Stephen Sondheim Theatre

Après avoir conquis le public du West End, la comédie musicale & Juliet pose ses valises de l’autre côté de l’Atlantique pour faire danser Broadway au rythme des chansons de Max Martin.

"I want it that way"

Tout le monde connaît l’histoire de Roméo et Juliette, amants voués à un destin tragique. Comment dépoussiérer ce récit connu de tous de manière originale ? David West Read a trouvé la réponse. Tout simplement en y implantant des chansons du producteur Max Martin et une bonne dose de girl power !

© Matthew Murphy

Le postulat de base de cette comédie musicale est simple : Anne Hathaway, la femme de Shakespeare décide d’aider son mari à réécrire la fin de sa pièce à succès en partant du principe que Juliette ne meurt pas. Voilà donc la jeune fille lancée dans un voyage vers Paris entourée de ses amis, de sa nurse et des meilleurs tubes du producteur Max Martin pour l’accompagner.

Des Backstreet Boys en passant par Britney Spears, Katy Perry ou encore Kelly Clarkson, toutes les chansons présentes dans le spectacle trouvent leur place sans donner l’impression d’y avoir été intégrées sans raison. En résulte des reprises surprenantes mais également des réinterprétations instrumentales ou vocales impressionnantes qui permettent de redécouvrir certaines chansons ou même de leur donner un nouveau sens.

"This place's about to blow!"

Mais l’un des gros points forts de & Juliet est également son livret qui s’ancre parfaitement dans l’ère du temps. Féminisme, non-binarité, homosexualité sont autant de sujets abordés dans le spectacle de manière admirable et totalement naturelle. Et cela fait énormément de bien !

© Matthew Murphy

Mais si le livret adopte une approche moderne, les décors et les costumes ne sont pas en reste non plus. En choisissant de mélanger des costumes d’époque à la mode actuelle, la costumière Paloma Young arrive à trouver le bon équilibre entre tradition et modernité. Les personnages portent ainsi des sneakers mêlés à des corsets ou des armures sans que cela ne choque le spectateur tant le tout se marie parfaitement.

"You're gonna hear me roar"

Mais & Juliet ne serait pas aussi réussi sans son casting talentueux !

Dans le rôle de Juliet, la jeune Lorna Courtney brille grâce à son talent et sa voix et donne à la jeune fille une vraie personnalité ainsi qu’une évolution dans l’air du temps. Shakespeare et Anne Hathaway, quant à eux, sont tour à tour hilarants et touchants, l’un ayant pris la grosse tête suite au succès de ses pièces tandis que l’autre vit dans son ombre. Austin Scott et Tiernan Tunnicliffe (doublure de Betsy Wolfe) sont excellents dans ces rôles et provoquent sans problème les rires du public grâce aux piques qu’ils s’envoient continuellement.

© Matthew Murphy

Du côté des amis de Juliet, le constat est tout aussi positif. May, son meilleur ami est un personnage absolument attendrissant dans son écriture et l’interprétation du comédien Justin David Sullivan qui permet de mettre en avant la non-binarité d’une très belle manière. 
Le personnage de François (Philippe Arroyo), quant à lui, est un des personnages les plus drôles de l’histoire. Maladroit, peu sûr de lui et un peu « geek » sur les bords, il n’en demeure pas moins terriblement attachant.

Les « adultes » du spectacle ne sont également pas en reste, Juliet peut, bien évidemment, compter sur le soutien fidèle de sa nourrice interprétée avec malice par Melanie La Barrie (qui tenait déjà le rôle dans la production londonienne) et qui fera à coup sûr rire le spectateur tant Juliet se plaît à la sortir de sa zone de confort dès qu’elle en a l’occasion.
Mais il n’y a pas que la nourrice de Juliet qui offre de beaux moments, Lance, le père de François, est également un excellent ressort comique du spectacle grâce à l’acteur Paulo Szot qui donne un personnage un accent français à couper au couteau qui fait mouche.

Enfin, difficile de ne pas aborder le cas de Roméo interprété par Daniel J. Maldonado (doublure de Ben Jackson Walker). Fini le côté poète et héroïque que le personnage possédait dans la pièce de Shakespeare, Roméo devient ici un véritable benêt, coureur de jupons qui cherche sa place dans le monde de manière plus ou moins maladroite.

© Matthew Murphy

& Juliet est un véritable petit bonbon acidulé dans le monde de la comédie musicale. Frais, pétillant et traitant avec beaucoup d’intelligence de sujets d’actualité, ce spectacle se hisse sans soucis dans la liste des shows à voir absolument à Broadway !

4/5
& Juliet
Florian Guerard

Florian Guerard

Fan Disney et de cinéma, je grandis en Nouvelle-Calédonie jusqu’à mes 15 ans. C’est à cet âge-là que je découvre le monde de la comédie musicale lors d’un voyage à Londres avec Wicked. Pris de passion pour cet univers, je vadrouille entre Paris, Londres et New York pour en voir le plus possible. Pas étonnant donc de me voir rejoindre Musical Avenue en 2021 pour partager cette passion en parallèle de mon activité professionnelle de Community Manager pour Le Petit Prince.
Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOS PODCASTS

Retrouvez tous nos épisodes de "Musical Avenue, le Podcast" ! Infos, anecdotes, rires ou coups de gueule sont au rendez-vous de ce nouveau format lancé en mai 2022

Dossiers "une saison de musicals 2023-2024"

Que voir en France, à Broadway, dans le West End ou ailleurs dans le monde ? Retrouvez notre sélection de la saison !

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !