Critique : Prisca Demarez, une artiste “Vraie” aux mille visages

Vous pensiez connaître Prisca Demarez que vous avez pu applaudir dans Titanic, Cabaret, Avenue Q, Cats, Oliver Twist et bien d'autres ? Et pourtant, c'est seulement après les 75 minutes de son incroyable one-woman show musical Vraie que vous pourrez comprendre la claque artistique qu'elle nous a mise au Théâtre de l'Archipel .

"Let Me Be Your Star"

Cela fait des années que Prisca Demarez écume aussi bien les scène de théâtre que de comédies musicales et qu'elle prête également sa voix à des personnages de dessins animés. Elle a d'ailleurs remporté un Trophée de la Comédie Musicale pour son rôle de Nancy dans Olivier Twist, et nous a plus récemment ébloui lors du concert Bond Symphonique au Grand Rex aux côtés de Damien Sargue. Chaque rôle qu'elle interprète marque notre mémoire tant elle incarne avec justesse tous ses personnages. Il était donc évident qu'une telle artiste méritait un spectacle rien que pour elle dans un écrin particulier. Vraie, c'est avant tout une déclaration d'amour à la musique qui l'a bercée depuis son plus jeune âge, et l'histoire d'une femme qui a toujours gardé la tête haute quand son moral était au plus bas et qui n'a jamais cessé de se battre pour ses rêves. Avec ce one-woman show, elle en a réalisé un pour notre plus grand plaisir.

Photo tous droits réservés Jeanne Degois. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l'auteur.

C'est sur les premières notes de la chanson iconique de la série Smash ,"Let Me Be Your Star", que le spectacle débute. Les paroles de ce titre serviront de fil rouge à Vraie, comme si cette jeune fille rêvant de gloire et d'amour avait toujours été en face de nous. Admirablement accompagnée par les talentueux (et très drôles) John Florencio au piano et Erwan le Guen au violoncelle, Prisca Demarez va nous raconter son histoire avec ses tripes, son authenticité et une très grande dose d'humour. Au delà d'être une excellente chanteuse et interprète, elle est également une comédienne hilarante qui va aussi bien imiter Vanessa Paradis que se moquer de ses agents. Sa grande culture musicale n'est plus à prouver, et elle n'hésite pas à faire des clins d'œil à son passé avec le magnifique "Peut-être bien" de Cabaret, ou encore le déchirant "Ma Vie (Memory)" de Cats, nous montrant que Grizabella ne l'a jamais vraiment quittée.

Photo tous droits réservés Jeanne Degois. Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l'auteur.

"Retenez bien ce visage"

Véritable maîtresse de cérémonie de la revue de sa vie, Prisca Demarez chante, danse (sur les mouvements sensuels d'Emmanuel Guelin) et nous fait passer du rire aux larmes grâce aux témoignages poignants des moments clés de sa carrière. Le spectacle est sublimement mis en lumière par Arnaud Le Dû, qui offre à l'artiste une palette de couleurs et de tableaux plus beaux les uns que les autres. Pour vous donner une idée de ce que vous pourrez attendre de Vraie en vrai, mettez Muriel Robin et Liza Minelli dans un shaker, et vous obtenez une artiste pas comme les autres qui joue chaque soir comme si c'était son dernier.

Photo tous droits réservés Jeanne Degois Toute utilisation, diffusion interdite sans autorisation de l'auteur.

La reprise de la vie culturelle ne pouvait pas se passer de Vraie, et nous vous invitons à écouter les nombreuses anecdotes que Prisca Demarez a partagé avec nous lors d'un de nos épisodes Keep It Musical pour découvrir un tout petit bout de ce que vous découvrirez sur scène. Il est rare de voir un artiste autant se livrer sur scène, donc venez (re)découvrir Prisca Demarez dans tous ses états pour le meilleur et pour le rire. Comme elle le chante si bien à l'instar de Barbra Streisand dans Funny Girl, " In all of the world so far, I am the greatest , greatest star". Et on veut bien la croire.


Vraie, un spectacle musical de Prisca Demarez
A partir du 3 Juin 2021 les Jeudi et Vendredi à 19h au Théâtre de l'Archipel
17 Boulevard de Strasbourg, 75010 PARIS

Avec : Prisca Demarez accompagnée de John Florencio au piano et Erwan Le Guen au violoncelle

Mise en scène : Papy assisté de Sarah Geran ; Auteur : Prisca Demarez ; Costumes : Eymeric François ; Lumières : Arnaud Le Dû ; Chorégraphie : Emmanuelle Guelin

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.