Le marchand ambulant de “The Music Man” s’arrête à Lyon en décembre prochain

« Well ya got trouble, my friends ! » Le Théâtre de la Croix-Rousse prépare sa prochaine comédie musicale. Après avoir prêté sa scène à Into the Woods, The Pajama Game et L’Opéra de quat’sous, c’est au tour de The Music Man d’investir la salle de spectacle lyonnaise. Retrouvez Harold Hill, l'escroc vendeur d’instruments de musique, et Marian la bibliothécaire, les 2 et 3 décembre prochain dans un projet d’envergure réunissant 150 personnes sur scène.

The Music Man (aussi appelé Le marchand de fanfares en France) a ouvert à Broadway en 1957 avec Robert Preston (Victor/Victoria ; Mame) et Barbara Cook (Candide ; She Loves Me) à l’affiche. La comédie musicale raconte l’histoire d’un charlatan qui voyage de ville en ville. Il convainc les parents de la commune d’ouvrir un groupe de musique pour les jeunes afin d'éviter qu'ils deviennent des délinquants. Il propose de commander les instruments pour eux et s’enfuit à chaque fois avec les recettes sans avoir passé aucune commande. Jusqu’au jour où il visite River City puis tombe amoureux de la bibliothécaire.

La pièce est devenue très vite très populaire avec 1 375 performances et le Tony awards de la meilleure comédie musicale (contre West Side Story). S’en sont suivies des reprises à succès, une adaptation en film avec encore Robert Preston et Shirley Jones (Carousel ; Oklahoma!), une version téléfilm mettant en scène Matthew Broderick (Le roi lion ; The Producers) et Kristin Chenoweth (Wicked ; Glee). Un nouveau revival devait également ouvrir cette année sur la grande avenue new-yorkaise, avec Hugh Jackman (Les Misérables ; The Greatest Showman) et Sutton Foster (Anything Goes ; Thoroughly Modern Millie) - finalement repoussé à 2022.

River City se relocalise à Lyon

Qu’à cela ne tienne, plus besoin d’attendre deux ans et d’aller de l’autre côté de l’Atlantique pour voir The Music Man : le Théâtre de la Croix-Rousse donnera deux représentations en décembre. Le duo principal français sera incarné par Jacques Verzier (Berlin Kabarett ; c-Ω-n-t-α-c-t) et Cloé Hory (Anne, le Musical ; Frankenstein Junior), entouré.e.s entre autres de Grégoire Mour (West Side Story), Benoît Rameau (Kiss Me, Kate), Pierre Héritier (L’enfant et les sortilèges), Thibault de Damas (Barbe-bleue), et Jean-Louis Terrangle (Monsieur Du Snob de Casimir). Cette version sera mise en scène par Jean Larcornerie (The King and I ; Bells Are Ringing). 

De plus, cette production fera intervenir plusieurs amateurs pour des représentations interactives. Une tradition biennale du théâtre lyonnais depuis 2012 qui rassemble des groupes de toutes générations et toutes provenances, avec ou sans notions de pratiques artistiques, dans une création collective qui s’appuie sur plusieurs mois d’ateliers. Environ 150 participant.e.s sont attendu.e.s cette année, si les mesures contre la COVID le permettent. Cette édition fera aussi la part belle au slam, grâce à une collaboration avec Fafapunk. Les Lyonnais sont invités à intégrer un cours exceptionnel de Slam le 15 novembre prochain et ensuite de figurer dans The Music Man. Inscriptions sur le site web.

Nous espérons qu’un tel projet d’envergure pourra se maintenir dans le contexte actuel. Nous croisons les doigts pour les soixante-seize trombones qui mènent la grande parade et les cent-dix cornets juste derrière !


The Music Man, de Meredith Willson et Franklin Lacey

Au Théâtre de la Croix-Rousse les 2 et 3 décembre 2020
Place Joannès Ambre
69004 Lyon

Informations ici.

Direction musicale : Karine Locatelli ; Mise en scène, scénographie et traduction : Jean Larcornerie ; Chorégraphie : Mathieu Lebot Morin

En association avec l’Opéra de Lyon et Fafapunk

Avec Jacques Verzier, Cloé Hory, Grégoire Mour, Benoît Rameau, Pierre Héritier, Thibault de Damas, Jean-Louis Terrangle

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.