Playlist du mois d’octobre : hommage à Angela Lansbury

Le monde de la comédie musicale a perdu l’une de ses plus brillantes étoiles. La rédaction de Musical Avenue lui rend hommage à travers cette playlist.

Ce mois-ci, une icône de l’industrie de l’entertainment a tiré sa révérence. Angela Lansbury s’est éteinte à l’aube de ses 97 ans, laissant derrière elle une longue et prolifique carrière. C’est bien simple, elle a tout fait. Si elle est surtout connue du grand public pour la série Arabesque, où elle a tenu le rôle principal pendant douze saisons, elle s’est également illustrée au cinéma et au théâtre et reste l’une des plus grandes interprètes de comédies musicales que Broadway ait connu (récompensée par cinq Tony Awards). L’équipe de Musical Avenue a donc décidé de lui rendre un dernier hommage en lui consacrant cette playlist.

Le choix d’Eve-Marie : « Little Yellow Bird », The Picture of Dorian Gray

C’est au cinéma qu’Angela Lansbury débute sa carrière. Le réalisateur George Cukor (A Star is Born, My Fair Lady) lui donne son premier rôle dans le film Hantise en 1944, aux côtés d’Ingrid Bergman. Elle a alors à peine vingt ans et décroche sa première nomination aux Oscars. L’année suivante elle tourne dans une adaptation du Portrait de Dorian Gray où elle laisse entendre sa belle voix qui fera le bonheur de Broadway deux décennies plus tard. (Ce film lui vaudra, accessoirement, sa deuxième nomination aux Oscars et son premier Golden Globe).

Le choix de Ségolène : « It's Great Not to Be Nominated », Oscars 1959

Puisqu’on parle des Oscars… En qualité de vedette d’Hollywood sachant chanter, Angela Lansbury a régulièrement été invitée à cette prestigieuse cérémonie pour pousser la chansonnette. C’est le cas notamment dans ce délicieux trio, avec Joan Collins et Dana Wynter, sur le bonheur de ne pas être nommée à l’Oscar de la meilleure actrice. Ces trois grandes dames en profitent pour faire des petites blagues sur chacune des nommées, qui n’ont pas l’air de bien prendre la chose…

Le choix de Philémon : « Thoroughly Modern Millie », Thoroughly Modern Millie

Mais de ses participations aux Oscars, on retient surtout cette performance de la chanson titre du film Thoroughly Modern Millie. Alors qu’elle triomphait à Broadway dans Mame, Angela Lansbury est passée de la côte Est à la côté Ouest pour interpréter cette chanson (chantée par Julie Andrews dans le film) nommée à l’Oscar de meilleure chanson originale. Et oui, Angela Lansbury savait faire le grand écart !

Le choix de Fabrice : « Open a New Window », Mame

Nous évoquions Mame plus haut, c’est en effet avec ce spectacle qu’elle est devenue la star de Broadway que l’on connaît. Après avoir fait ses débuts dans la comédie musicale avec le célèbre flop Anyone Can Whistle, Angela Lansbury rencontre le succès grâce à cette adaptation musicale de la pièce Auntie Mame (elle-même adaptée du livre éponyme de Patrick Dennis). À l’origine le rôle était pour Mary Martin (la première Maria de La Mélodie du bonheur) mais après le refus de cette dernière, le compositeur Jerry Herman (alors auréolé du succès de Hello Dolly !) a insisté pour confier le rôle à Angela Lansbury, malgré le scepticisme des producteurs. Les doutes ont vite été levés et la comédienne remporte son premier Tony Award !

Le choix de Romain : « I Don’t Want to Know », Dear World

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, Jerry Herman et Angela Lansbury sont réuni.e.s pour une nouvelle adaptation d’une pièce de théâtre, cette fois-ci La Folle de Chaillot de notre Jean Giraudoux national. Malheureusement le public, qui s’attendait à voir une autre comédie musicale dans la lignée de Mame, se retrouve décontenancé en voyant la comédienne dans un rôle aussi… excentrique, et le spectacle s’arrête prématurément. Angela Lansbury récupère tout de même un deuxième Tony et la partition comprend quelques airs splendides, dont celui-ci.

Le choix de Nathalie : « The Worst Pies in London », Sweeney Todd

En plus de Jerry Herman, Angela Lansbury a également beaucoup travaillé avec un autre grand compositeur de Broadway, Stephen Sondheim. L’échec de leur première collaboration sur Anyone Can Whistle ne les a pas refroidi et les deux artistes se sont retrouvé.e.s sur un « revival » de Gypsy (qui vaudra à l’actrice un troisième Tony) et, surtout, Sweeney Todd. En écrivant ce spectacle, Sondheim avait déjà en tête Angela Lansbury pour le rôle de Mrs Lovetts, mais cette dernière était moins convaincue sur le papier. Le grand compositeur dut donc auditionner pour elle. En écoutant cette chanson, elle a tout naturellement accepté le rôle qui est devenu l’un des rôles féminins les plus convoités du répertoire. (Inutile de préciser qu’elle a gagné un quatrième Tony pour celui-ci, vous commencez à connaître ce refrain. Mais ce sera la dernière fois que vous lirez cette phrase, elle a eu son cinquième Tony pour une pièce. Un spectacle sans chansons.) (Oui, ça existe!).

Le choix de Gaby : « Age Of Not Believing » Bedknobs and Broomsticks

Quand on dit qu’Angela Lansbury a tout fait, elle est même devenue un personnage Disney (et pas qu’une fois). Son premier contact avec la multinationale aux grandes oreilles était lorsqu’elle a endossé le premier rôle du film L’Apprentie sorcière. Ce film a été mis en projet au moment où les négociations pour l’obtention des droits de Mary Poppins étaient au point mort. Une fois la situation débloquée du côté de la nounou britannique, c’est ce film qui a été mis en pause. Fort heureusement, il finit par voir le jour en 1971 et Angela Lansbury fait rêver des générations avec son lit volant (qui n’a pas eu envie d’utiliser ce moyen de transport les jours de réveils difficiles?).

Le choix de Florian : « Substitutiary Locomotion », Bedknobs and Broomsticks

Oui on aime tellement ce film, qu’on le cite deux fois. En même temps, qui peut résister en écoutant cette mélodie entraînante des Frères Sherman (oui, les mêmes que pour Mary Poppins) et en regardant Angela Lansbury danser avec une paire de chaussures tout en récitant une formule magique ?

Le choix de Chloé : « Beauty and the Beast », Beauty and the Beast

Vingt ans après L’Apprentie sorcière, Angela Lansbury, alors au sommet de sa gloire télévisuelle, prête sa voix à Mrs Samovar dans La Belle et la Bête. C’est à son personnage que revient la lourde responsabilité de chanter la chanson éponyme. Un titre devenu emblématique du répertoire de Disney que l’interprète a enregistré en une seule prise. Ce morceau a fait d’elle la grand-mère spirituelle de toutes les personnes nées entre la fin des années 80 et le début des années 90.

Le choix de Stephany : « Nowhere To Go But Up », Mary Poppins Returns

L’une de ses dernières apparitions à l’écran (on attend avec impatience son caméo dans la suite du film À couteaux tirés, aux côtés de Stephen Sondheim) et la dernière occasion que nous ayons eu de l’entendre chanter. Sa seule présence suffit à nous tirer une petite larme à la fin de ce si joli film.

Le choix de la rédaction : « Liaisons », A Little Night Music

Il y avait tellement d’autres chansons que nous aurions pu choisir pour conclure cette playlist, de ses débuts à Broadway dans Anyone Can Whistle à ses reprises de rôles iconiques comme Anna Leonowens ou Mama Rose, en passant par le mal aimé Prettybelle ou ses retrouvailles avec Jerry Herman sur le téléfilm Mrs Santa Claus… Nous avons décidé de conclure avec un autre morceau de Sondheim, extrait de A Little Night Music, sa dernière comédie musicale sur scène. On ne peut qu’être admiratif.ve devant cette immense carrière. Si le terme légende est souvent galvaudé, il est plus qu’approprié pour parler d’une si grande artiste.

Et vous, quelle chanson ou quel rôle associez-vous le plus à Angela Lansbury ?

Romain Lambert

Romain Lambert

Membre de Musical Avenue depuis juin 2012, je suis passionné bien évidemment de comédies musicales mais aussi de ballets. Je passe la majorité de mes soirées entre l'Opéra Garnier, Bastille et le Théâtre du Châtelet. Je voue un véritable culte a Stephen Sondheim et j'essaye de chanter "Glitter and be Gay" sous la douche.
Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOS PODCASTS

Retrouvez tous nos épisodes de "Musical Avenue, le Podcast" ! Infos, anecdotes, rires ou coups de gueule sont au rendez-vous de ce nouveau format lancé en mai 2022

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !

Un peu de lecture ?

Articles de la même catégorie