Actualité : Avignon 2022, Musical Avenue vous aide à choisir les spectacles à voir !

Chaque année le même casse-tête devant le volumineux guide du festival OFF d’Avignon. Comment choisir ? Surtout quand il y a autour de 150 spectacles musicaux à l’affiche ! Pour vous aider, voici une petite liste des spectacles que l’équipe de Musical Avenue a vus et aimés (ou non).

Combinaisons, la comédie musicale

Philippine et Léo vivent ensemble depuis dix ans.
Elle est créatrice de mode et obsédée par ses modèles de combinaison, il est coach sportif et l’argent fait défaut.

Exacerbées par le confinement, les tensions montent tandis que les voisins se rapprochent pour former une famille de fortune.

Quand Philippine annonce à Léo qu’elle attend un bébé pour dans sept mois, c’est tout l’immeuble qui devient gestant, pour le meilleur et pour le pire !

Notre avis sur le spectacle.

Au Théâtre de l’Ange à 13h05 du 7 au 23 juillet (relâche les 12 et 19 juillet).

Le jeu d’Anatole ou les Manèges de l’Amour, le musical

Sous le regard amusé de Max, nous suivons les amours compulsives d’Anatole, son meilleur ami, à travers un voyage dans le XXe siècle viennois. 

Nous rencontrons tour à tour Cora en 1910, qu’Anatole hypnotise afin de lui soutirer la vérité sur ses  sentiments pour lui ; Annie en 1930, une chanteuse de cabaret, avec qui Anatole compte rompre – jusqu’au moment où il se rend compte que c’est elle qui rompt avec lui ; Gabrielle en 1950, une femme du grand monde qu’il a connue et dont il a sans le savoir bouleversé la vie ; Illona en 1970, une actrice volcanique avec qui il a enterré sa vie de garçon ; et enfin, la jeune Annette en 1990, peut-être la première à qui il se refuse, dans l’espoir d’être « celui dont elle se souviendra… ». 

L’action est rythmée par la musique de Jacques Offenbach adaptée aux différentes époques. De la Valse au Rythm & blues en passant par le Jazz et la pop, des années folles aux années 90, l’histoire se répète, se répond, s’amuse et s’émeut dans ce manège temporel.

Notre avis sur le spectacle.

Au Théâtre de l’Arrache-Coeur à 15h15 du 7 au 30 juillet (relâche les 12, 19 et 26 juillet).

Contre-temps

Comment un chef d’orchestre français d’opérette s’est-il retrouvé à New York, rêvant de composer pour Broadway ?
C’est l’histoire sensationnelle de François Courdot (1919-1968), jusqu’à ce jour largement méconnu du grand public, et pourtant artiste incontournable à l’œuvre singulière et à la vie fantasque.

Grâce au travail précis du biographe James McGraff et aux découvertes récentes de quelques rares partitions, Contre-temps est un biopic musical sur cet artiste français exilé en Amérique.

À travers la vie épatante et fantasque de François Courdot, Contre-temps est une plongée euphorique dans l’histoire de l’opérette et de la comédie musicale au 20e siècle richement illustrée par des airs du répertoire ainsi que par des extraits en création mondiale de l’œuvre singulière de cet artiste hors-norme.

Notre avis sur le spectacle.

Au Buffon/Quartier Luna à 14h45 du 6 au 30 juillet (relâche les 12, 19 et 26 juillet).

Fantasio

Dans un royaume désenchanté où le gouvernement semble bien loin de ses sujets, Fantasio est un jeune homme désoeuvré, désabusé et désargenté.

Coup de folie et coup de génie, il décide de prendre sa vie en main après avoir croisé le cortège funéraire du bouffon du roi. En récupérant cette place laissée vacante, il passe de la rue à la cour, et sème la zizanie avec beaucoup de joie et d’esprit dans les hautes sphères du pouvoir… jusqu’à faire manquer le mariage politique de la princesse.

À travers un conte philosophique étrange et rempli d’espoir, Fantasio pourrait être aujourd’hui le héros d’une jeune génération qui croit au pouvoir de ses actes et de l’engagement.

Notre avis sur le spectacle.

Au Théâtre de l’Oulle/La Factory du 7 au 30 juillet (relâche les 11, 18 et 25 juillet).

BellesdeNuit-visuel-40X60-2019-BD_

Belles de nuit

Poussez la porte d’une maison close.

Paris. 1946. La guerre est derrière nous. Mais après 140 ans d’existence, les maisons closes sont condamnées à être fermées. Quel monde va alors s’ouvrir pour les « Belles de Nuit » ? Que vont devenir Jacote, Jeanne, Lucienne et Yvonne leur patronne ?

« Belles de nuit », c’est l’évocation de la prostitution, du monde de la nuit où les hommes allaient se satisfaire sans se préoccuper des dégâts qu’ils allaient causer. Les filles étaient là pour assouvir leur moindre désir, leur moindre caprice, sans se soucier des séquelles : maladies, enfants, avortements qui se terminaient le plus souvent en drame. En quelques mots, la violence faite aux femmes.

Avec de l’humour, de l’émotion, du théâtre, ces destins nous sont aussi contés en chanson qui mettent l’accent sur la vie de ces filles où l’amour n’avait pas sa place mais leurs rêves, oui !

Notre avis sur le spectacle.

À la Luna/Quartier Luna à 19h50 du 7 au 30 juillet (relâche les 11, 18 et 25 juillet)

à l’ombre d’Oz

Un spectacle musical inédit, sur les traces de Judy Garland et les mystères entourant le tournage du Magicien d’Oz.

Londres, 1969. Epuisée et à bout de nerfs, Judy Garland s’apprête à donner une ultime série de concerts dans la capitale britannique. Ruinée, la star n’est plus la légende d’autrefois. Pourtant, les premières notes d’une mélodie lancinante résonnent encore dans sa tête, celles d’ « Over The Rainbow » …

Invitée à revenir là où tout à commencé, Judy remonte le temps pour revenir sur le célèbre et tragique tournage du Magicien d’Oz. Abusée par le miroir aux alouettes d’une célébrité trop facile, Judy vivra une expérience aussi traumatisante que cruciale pour sa carrière naissante…

De son Minnesota natal en passant par les célèbres plateaux de la MGM, redécouvrez le parcours hors norme de la petite fiancée de l’Amérique, entre rêves et désillusions, célébrité et déchéance. Un spectacle musical entre poésie, magie et amère réalité.

Notre avis sur le spectacle.

Au Théâtre de l’Observance à 12h du 7 au 30 juillet (relâche les 11, 18 et 25 juillet).

 

Le malade imaginaire en la majeur

On swingue, on chante, on se dispute, on tousse, on rit mais surtout, comme dans toutes les comédies du grand Molière : on s’aime !

Argan est persuadé d’être l’homme le plus malade du monde.
Afin de s’assurer un secours quotidien et durable, il a décidé de marier sa fille à un médecin.
Mais celle-ci ne compte pas se laisser faire…
Quatre artistes pour dix rôles, un malade imaginaire mais des enjeux bien réels, des mélodies entraînantes accompagnées au piano, pour une adaptation légère et inattendue.

Notre avis sur le spectacle.

À l’Oriflamme à 11h35 du 7 au 30 juillet (relâche les 12, 19 et 26 juillet).

Blønd and Blōnd and Blônd – Mariaj en chønsons


French touch, guimauve, variétoche, java-musette, aucun classique ne résiste à leur suéditude corrosive et passionnée !

Vous êtes convié·e·s au repas de noce de Magnus et Gwendoline. C’est tout naturellement que ce suédois et cette française se sont tourné·e·.s vers les Blond and Blond and Blond pour célébrer leur union.

Extraits du menu :
– Velouté de premiers émois d’amour
– Carpaccio de douceur animale sauce L214
– Terrine de Franchouille et son émulsion au vin Johnny
– Plateau de Hømåj de chansons variées à pâte molle
– Farandole soyeuse de sucre bruni Carla, d’acidulé Lio Ferré, et autres friandises musicales et digestives.

Si vous aimez Ingmar Dassin et Joe Bergman, ce spectacle est pour vous !

Notre avis sur le spectacle.

Au Théâtre Le Paris à 15h50 du 7 au 17 juillet (relâche le 11 juillet).

 

Burlesk

Un cabaret burlesque où humour, espiègleries et coquetteries font un mélange des plus euphorisants !

Elles se rêvaient aux Folies Bergères, à Las Vegas ou éventuellement à Broadway. Et puis … il a fallu s’adapter.

Affranchies, pétillantes et déjantées, ces trois Demoiselles revisitent les codes du cabaret, avec une sacrée dose d’audace, dans un tourbillon d’effeuillage et de générosité. Vous aimez les strass, le glamour, la chantilly et le BTP ? ! Vous ne serez pas déçu.e.s.

Laissez-vous étourdir par ce cabaret à la bonne humeur contagieuse !

Notre avis sur le spectacle.

Au Pixel Avignon, salle Bayard à 21h30 du 7 au 30 juillet (relâche les 12, 19 et 26 juillet).

Les Divalala – C’est Lalamour !

Constamment sur le fil de l’humour et de l’émotion, tour à tour confiantes, légères, intriguées, fougueuses, connectées, possessives, éplorées, enflammées mais toujours le cœur battant, Les Divalala officialisent avec C’est Lalamour ! leur amour fou pour la chanson !

Pour ce troisième spectacle, Les Divalala puisent à la source intarissable de la chanson d’amour et marquent une nouvelle fois de leur griffe inimitable les tubes d’Elsa, Alain Chamfort, Claude Nougaro, Johnny, Sardou, Soprano, Demis Roussos, Cora Vaucaire, Hervé Vilard, Alain Bashung…

Notre avis sur le spectacle.

Au Théâtre du Roi René à 22h35 du 7 au 30 juillet (relâche les 11, 18 et 25 juillet).

Comédiens !

Paris, 1948.

Au tout nouveau Théâtre de la Huchette, trois comédiens (Pierre, Coco et Guy) s’apprêtent à jouer la comédie musicale Au diable vauvert.

C’est pour eux une opportunité extraordinaire de montrer en plein Paris le vaudeville musical avec lequel ils triomphent en province.

Mais, au cours de l’ultime répétition, la tension monte, monte… et dans les coulisses un autre spectacle s’écrit.

A l’heure de la représentation, le théâtre est bondé et Pierre n’est toujours pas là. Décidant de commencer sans lui, Guy et Coco doivent improviser. Le public rit à gorges déployées  et apprécie la fantaisie et l’humour des deux artistes. Quand, soudain, Pierre fait irruption dans le théâtre.

Notre avis sur le spectacle.

Au Théâtre des 3 Soleils à 11h35 du 7 au 30 juillet (relâche les 12, 19 et 26 juillet).

Et Dieu créa le swing !

Du swing, elles en ont à revendre. Des chanteuses virtuoses et endiablées.

Une complémentarité de voix qui relève du miracle, et leur confère une alchimie parfaite dans chacune de leurs harmonies. Des cocktails, elles en consomment sans modération. Composés de toutes les musiques, de tous les styles, de toutes les inspirations. Trois chanteuses explosives et rayonnantes, sachant se révéler aussi ludiques qu’émouvantes, accompagnées par un pianiste aussi ébouriffant qu’époustouflant.

Après avoir mis en scène pendant plus de 25 ans les quatre garçons du célèbre groupe Le Quatuor, l’éternel ne pouvant être que féminin, c’est cette combinaison parfaite qui a convaincu Alain Sachs de concevoir et mettre en scène ce spectacle. Elles et lui pour raconter la naissance de la voix et son évolution à travers les siècles. Pour raconter Elle et pour raconter Lui. Pour raconter leur inlassable quête pour partager l’amour, la vie, et par dessus tout la musique.

Car ne l’oublions jamais, d’abord et avant tout, et ce jour là particulièrement inspiré, Dieu créa le Swing !

Notre avis sur le spectacle.

Au Théâtre des 3 Soleils à 21h30 du 7 au 30 juillet (relâche les 12, 19 et 16 juillet).

Double Je, Joshua Lawrence chante Michel Berger

 

Double Je (Michel Berger, Joshua Lawrence) est un spectacle imaginé par Joshua Lawrence à l’occasion des trente ans de la mort de Michel Berger pour faire découvrir sa sensibilité, sa poésie et sa musique.
Conçu comme une rêverie musicale ponctuée d’interviews de l’artiste, ce récit musical évoque le Berger, poète, amoureux, rêveur, artiste qui refuse « qu’on mette des gens dans des cases ».
Il se démarque des habituels biopics car à travers Berger, nous découvrons aussi la sensibilité de Joshua Lawrence, son regard sur l’art et sur l’existence.
Au piano, Joshua Lawrence chante des fragments de vie. De « Quelques mots d’amour » à « Seras-tu là ? », nous entrons dans l’univers Berger à travers lui et nous revisitons les chansons de l’artiste, une manière de comprendre pourquoi et comment on écrit des chansons.

 

Notre avis sur le spectacle.

Au Théâtre littéraire le Verbe Fou à 18h du 6 au 30 juillet (relâche les 12, 19 et 26 juillet).

Segolene Boulai

Segolene Boulai

Après une enfance bercée par les claquettes de Fred Astaire et la voix de Marnie Nixon, mon amour de la comédie musicale nait lors d'un inoubliable passage à Broadway pour voir "Matilda". Dès la fin du voyage, je me mets à grappiller toutes les informations possibles sur ce genre idéal pour moi qui ne veux pas choisir entre la danse, le théâtre, la musique et le cinéma. L'arrivée à Paris est l’occasion de découvrir la place croissante du spectacle musical en France, au-delà de tout ce que je soupçonnais. Et here I am ! ayant à cœur de partager toujours davantage cette passion, je rejoins l’équipe de Musical Avenue en 2021.
Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOS PODCASTS

Retrouvez tous nos épisodes de "Musical Avenue, le Podcast" ! Infos, anecdotes, rires ou coups de gueule sont au rendez-vous de ce nouveau format lancé en mai 2022

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !