Critique : “Crazy Ex-Girlfriend” en livre ? Qu’attendre du premier livre de Rachel Bloom

Rachel Bloom, créatrice de Crazy Ex-Girlfriend, a publié son premier livre en fin d'année dernière. Sous forme de petites chroniques, l’auteure se livre sur son parcours, sur son enfance et sur son desir de devenir « normale ». Les fans de sa série ne manqueront pas de se ruer sur l’ouvrage. Que pouvons-nous alors attendre de I Want to Be Where the Normal People Are ?

Après avoir clôturé sa série, Rachel Bloom s’attaque maintenant à la littérature. La compositrice, actrice et productrice met en page sa vie. Elle retrace, entre autres, son enfance, ses débuts en tant que seule femme scénariste de sketchs humoristiques dans une salle remplie d’hommes, et bien sûr la création de Crazy Ex-Girlfriend (CEG pour les intimes). Comme Rachel Bloom ne fait jamais rien comme les autres, pas question de faire une autobiographie linéaire ! A la place, elle découpe son récit en petits textes, de quelques pages, sur différents thèmes.

Au sommaire : des poèmes, une interview d’elle-même à différents âges via une machine à remonter le temps, des listes de conseils (à ne pas suivre), un plan du parc d’attraction idéal selon elle, un classement des meilleures cérémonies d’awards en fonction de la nourriture, des boissons, du parking ou de la température de la salle... Et même une fan-fiction d’Harry Potter (oui !). Le méli-mélo de Rachel Bloom est à savourer, texte après texte, comme des petits snacks.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Rachel Bloom est fidèle à elle-même. Dans cette sorte de journal intime, on retrouve exactement son style de femme qui ne rentre pas dans le moule ; ce qui fait tout son charme. On retrouve surtout tout son humour si particulier. Si vous aimez CEG, vous serez en terrain conquis. En lisant ses lignes, on arrive parfaitement à s’imaginer la voix de l’actrice dans notre tête, racontant ses anecdotes comme si elle était à côté de nous.

Et la comédie musicale dans tout ça ?

Certes, CEG était une série musicale, mais qu’en est-il du livre de sa créatrice ? Les fans de théâtre musical se retrouveront-ils dans ces nouveaux récits de Rachel Bloom ? La réponse est : oui. Bien évidemment oui ! La comédienne a prouvé à plusieurs occasions qu’elle est une grande fan de comédie musicale, et son amour transparaît une nouvelle fois dans son premier recueil.

Au cours de plus de 280 pages, qui se lisent très rapidement, elle distille par-ci par-là des références et des allusions au genre si cher à Rachel Bloom. Elle revient, avec grand plaisir, sur les origines de CEG. Elle raconte la panique au moment où la chaîne CW décide de diffuser la série quelques mois avant la diffusion, son premier tapis rouge chaotique lors de l'événement de rentrée pour présenter la grille des programmes de la saison. L'un des passages les plus drôles est sans doute le déroulé typique d’une journée de tournage, organisée en fonction des nombreuses pauses toilette de la comédienne.

Outre les aspects musicaux de sa vie, Rachel Bloom profite d'un nouveau médium pour parler une nouvelle fois de troubles mentaux et de TOC (Troubles Obsessionnels Compulsifs). Il s’agit du fil rouge du livre, partant de comment, à neuf ans, elle commence à développer des pensées obsessionnelles. Elle décrit aussi le harcèlement qu’elle a subi dans sa scolarité, de la primaire à la fac. Après toutes ses tentatives pour enfin devenir « normale », Rachel Bloom a réussi à trouver sa propre définition du terme pour enfin vivre en paix avec elle-même. Ce sont ces questionnements qu’elle transmet dans toutes ses œuvres, aussi bien dans ses chansons, que dans Crazy Ex-Girlfriend et maintenant dans son livre I Want to Be Where the Normal People Are. Une recommandation certaine pour les fans de Rachel Bloom et de ses créations !


I Want to Be Where the Normal People Are de Rachel Bloom
Editions Grand Central Publishing

Parution : 17 novembre 2020
Format : 240 mm x 163 mm / 288 pages
Langue : anglais

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.