Critique : Quand le Chœur de Pierre présente Wild City

Il y a quelques semaines, nous avions chanté avec Le Chœur à L’Horizon et c’est avec un grand plaisir que nous avons renouvelé l’expérience du chant chorale avec le Chœur de Pierre. Après trois ans d’absence, la formation a fait son retour dans le prestigieux Cirque d’Hiver Bouglione pour deux dates exclusives. Wild City a été présenté, festival d’extraits de comédies musicales françaises et américaines interprétés par un ensemble de choristes amateurs. Et qui dit amateurs ne veut pas dire non professionnels. La preuve en est avec ce spectacle.

Une Chorale pas comme les autres

Créé en 2006 par Pierre Babolat, la chorale ne compte à l’époque qu’une quinzaine de choristes et travaille un large répertoire allant de la variété à l’opéra. Dès 2007, son fondateur décide de spécialiser le chœur dans son répertoire favori : la comédie musicale. L’effectif croît progressivement et tout ce beau monde se perfectionne et gagne en professionnalisme pour proposer des spectacles en constante progression.

Aujourd’hui, le Chœur de Pierre compte plus de 160 choristes et solistes surmotivés qui déplacent à chacun de leur concert des centaines de spectateurs dans des lieux emblématiques comme le Café de la Danse ou Mogador. En 2019, l’Atelier de l’étrange a été créé au Cirque d’hiver devant près de 3000 spectateurs.

A la Direction Musicale

Passionné de polyphonies, Pierre Babolat est issu du conservatoire qu’il côtoie pendant 10 ans avant de monter plusieurs ensembles vocaux. Le chef d’orchestre Loïc Olivier le sollicite pour préparer les 100 choristes de l’Académie Internationale de Comédie Musicale aux concerts Il était une fois Broadway en 2018. A la télévision, il participe régulièrement au tournage des 300 chœurs diffusés sur France TV. Pierre conçoit également des événements chorale sur-mesure pour des entreprises. Dans un autre registre, pour la Fédération Française de Football, il enregistre la Marseillaise en collaboration avec le compositeur Roussel. En parallèle de sa carrière de chef de chœur, il retrouve la comédie musicale qui le lui rend bien : il est Javert dans Les Misérables, joue dans le Cabaret Blanche, Pinocchio, ou encore Passion de Sondheim.

Tout naturellement, les projets créatifs se multiplient et Wild City voit le jour.

Wild City ou le Rêve Américain

« Septembre 1922, Kate débarque avec son jeune frère Tomas aux Etats-Unis pour fuir la misère Irlandaise. Un rêve Américain de courte durée… ». Voilà de quoi attiser la curiosité du public venu nombreux (notre petit doigt nous dit 3200 spectateurs au compteur). Le projet est pensé et travaillé depuis des mois. Un véritable travail d’écriture est mené pour donner vie au rêve américain souvent conté, et ses désillusions. Du sens est donné pour ne pas s’enfermer dans une succession de titres musicaux mais proposer une vraie analyse sociale sur fond de révolution industrielle dans l’Amérique du début du 20ème siècle.

Florence Alayrac (New, la comédie musicale improvisée) et Alexandre Fraitouni (Le Roi Lion, La Petite Fille aux Allumettes) interprètent les deux protagonistes avec talent (on n’en doutait pas) mais ne sont à l’évidence pas les stars de la soirée cette fois ci.

La mise en scène exigeante et ambitieuse d’Alexis Meriaux (Cubanista, La Comédie Musicale) accompagnée des chorégraphies de Raffaele Lucania (We Will Rock You, Stories) apporte l’assurance nécessaire pour défendre ce projet à l’amateurise lointain.

Les huit musiciens postés en haut du Cirque d’Hiver accompagnent les solistes aux arguments solides. Ils donnent de la voix au chœur réparti entre la piste, les gradins et le public. C’est avec beaucoup d’émotions que nous avons découvert un ensemble investi et donnant de leur être au service de la réussite du spectacle au décor simple et authentique.

Coup de cœur pour la superbe association « Deliver us/When you believe » (Le Prince d’Egypte) que nous avions découvert pendant les répétitions. Grace à la magie de la scène, les artistes se sont révélés osant et portant toute l’intention des musiques savamment choisies (Newsies, The Greatest Showman, Les Misérables, The Wild Party…) pour imprégner cette histoire touchante et joliment écrite.

Vous l’aurez compris, dans le Chœur de Pierre, il faut avant tout adorer la comédie musicale, penser excellence et s’investir dans un projet collectif. En tout état de cause, nous avons aimé et avons été impressionnés par le professionnalisme de tous ces artistes. C’est une réussite.

Avis à tous les passionnés de cette discipline que nous chérissions chez Musical Avenue ! Le Chœur de Pierre est à la recherche de nouveaux choristes. Un workshop de recrutement est programmé le 12 septembre. Inscrivez vous nombreux et retrouvons nous l’année prochaine.

Wild City
Eve-Marie Leroy

Eve-Marie Leroy

Enfant d’une mère passionnée de films musicaux et d’un père amateur de jazz et d’opéra, je ne pouvais que tomber dans la marmite des comédies musicales. Cela fait 30 ans que Mary Poppins est entrée dans ma vie et depuis, je jongle entre les classiques de Broadway mêlant claquettes et chapeaux haut de forme et les propositions plus avant-gardistes. Grande admiratrice d’Andrew Lloyd Webber dans un corps de Responsable Ressources Humaines, MusicalAvenue est l’occasion pour moi d’intégrer une troupe de passionnés de cette belle discipline qu’est le Musical
Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos émissions

Des invités, des actus, des scoops de la bonne humeur dans une émission 100% comédie musicale !
ON AIR !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !